GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Décembre
Lundi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Un fort séisme de magnitude 6,5 a frappé l'île de Java faisant trois morts et sept blessés (autorités)
    Afrique

    L’Orchestre symphonique de Kinshasa, l’invité d’honneur à Monte-Carlo

    media L’Orchestre symphonique kimbanguiste de Kinshasa sous la direction du chef d’orchestre Armand Diangienda. OSK / Alain Hanel

    C’est l’une des rares formations de musique classique d’Afrique noire : l’Orchestre symphonique kimbanguiste de Kinshasa est l'invité d’honneur de la 33e édition du Printemps des Arts de Monte-Carlo. Après 2013, l'orchestre de la République Démocratique du Congo retourne pour la deuxième fois sur la Cote d’Azur avec, dans les bagages, une composition de son fondateur et chef d’orchestre Armand Diangienda.

    Un vent congolais souffle sur la Côte d'Azur. 40 musiciens de l'Orchestre symphonique kimbanguiste apportent leur touche au Printemps des Arts de Monte-Carlo avec - entre autres - la 3e symphonie de leur chef d'orchestre Armand Diangienda baptisée Mon identité.

    Partager la musique, la passion et le soleil

    « J’ai voulu à travers cette musique partager cette passion avec mes frères congolais qui ont parfois un peu de mal à percevoir la musique classique, raconte Armand Diangienda. Au moins, ce sera un moment qui va apporter le soleil en Europe. »

    Une symphonie congolaise et une autre de Beethoven interprétées par deux orchestres : le Philharmonique de Monte-Carlo et le Symphonique de Kinshasa, dont les membres sont liés - bien au-delà d'une soirée, affirme le directeur du festival Marc Monnet consterné par la précarité du pays.

    Un orchestre dépassant les obstacles et les frontières

    « Il n'y a pas la possibilité d'avoir des instruments, il n'y a pas de marchand de musique. Donc, un hautboïste de l'Orchestre philharmonique de Monaco a fait restaurer un instrument, nous avons offert une harpe à l'orchestre, un des musiciens vient se former à Monaco, puisque nous avons la chance d'avoir un atelier de lutherie. »

    Fondé par un ancien pilote d'avion, il y a 20 ans, et constitué de chauffeurs de camions, de coiffeurs et d'infirmières, l'ensemble compte aujourd'hui quelques 200 musiciens et choristes, preuve que la passion peut dépasser les obstacles… et les frontières.

    Écouter l’interview avec le chef d’orchestre Armand Diangienda

    Ce samedi 1er avril, l’Orchestre symphonique kimbanguiste de Kinshasa (OSK) jouera la 8e symphonie de Beethoven et la 3e de son chef et fondateur aux côtés de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo. Le Printemps des Arts de Monte-Carlo se tient jusqu’au 8 avril.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.