GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Strasbourg: Macron remercie «l'ensemble des services mobilisés» dans la traque de l'auteur de l'attentat
    • Cessez-le-feu au Yémen: «La paix est possible», estime Pompeo
    • Foot: la Fédération ivoirienne a saisi le Tribunal arbitral du sport contre la décision de la CAF de confier la CAN 2021 au Cameroun
    • Le parlement irlandais vote pour la légalisation de l'avortement
    • Khashoggi: le Sénat américain juge le prince héritier saoudien «responsable du meurtre»
    • Attentat de Strasbourg: Chérif Chekatt a été abattu par la police dans un quartier de la ville
    • France: le marché de Noël de Strasbourg rouvrira vendredi (Castaner)
    • Yémen: l'Iran salue les avancées «prometteuses» des consultations de paix
    Afrique

    Un Xhosa qui aime les hommes

    media Nakane Touré BlackBird Books

    L’excellent film Les initiés de John Trengove met en valeur un acteur surprenant, Nakhane Touré. Il incarne un instructeur compatissant, amoureux d’un collègue emporté. Pour jouer un rôle dans toute sa complexité, il fallait probablement un homme affichant son homosexualité.

    Neveu de chef xhosa, Nakhane Touré, né en 1988, a grandi sous son aile dans la bourgade d’Alice, dans l’Eastern Cape, au sein d’une société machiste. Il a passé son adolescence à Port Elizabeth avant de prendre le chemin de Johannesburg. Enraciné dans la culture xhosa, son oncle acceptait pourtant les remarques de l’adolescent sur les cérémonies d’initiation qui se déroulent strictement entre hommes. On en devinait la brutalité, forgeant à la dure un esprit d’équipe. Le film nous apprend que ce stage de survie peut aussi susciter des amours ou des envieux. Il est difficile de devenir un homme, remarquait Elisabeth Badinter dans son essai XY. Mandela lui-même le reconnaissait, lui qui avait subi ce rite d’initiation xhosa, admettant qu’il ne s’était pas montré le plus courageux de son groupe.

    BlackBird Books

    Nakhane Touré est chanteur, musicien polyvalent (piano, trombone, marimbas, guitare) et vidéaste. La Cour constitutionnelle est bâtie sur les ruines d’une ancienne prison de Johannesburg, dont on a conservé des restes : c’est dans l’une de ses cellules qu’iI a tourné une vidéo pour souligner son enfermement mental et la détestation de soi.

    Au bout d’un accouchement de sept ans, il nous livre son premier roman, tout en finesse, fourmillant de touches autobiographiques.

    Davide M. est un tout jeune homme, issu d’une famille royale en déchéance. Il revient à Alice, chez son oncle, qui héberge aussi un hôte nommé Gray. Ce dernier tombe amoureux de Davide. Ils nouent une brève idylle, mais Davide se détache de l’adulte, sur fond de rébellion contre sa mère et de collision des souvenirs d’enfance. Après une longue valse-hésitation, Davide finit par retrouver sa voix : il se met à parler à la première personne le jour où il accepte sa différence. Il se drape même dans la toge d’un prophète et cite fréquemment la Bible : non sans ironie, il imagine le stress d’Isaac, après la tentative de sacrifice, chaque fois qu’il voit son père se saisir d’un couteau.

    Artiste de Jozi (le Johannesburg des branchés), Nakhane Touré parsème son livre de chansons modernes et n’abuse pas des expressions en xhosa. Son style elliptique, intelligent, donne à ses réflexions sur l’amour une subtilité de bon aloi.

    Pourquoi donc Nakhane Mavuso a-t-il choisi un nom de scène mandingue ? Il s’agit d’un hommage au musicien malien Ali Farka Touré, décédé en 2006.

     

    ►Nakhane Toure. Piggy Boy’s Blues, BlackBird Books, 2015
     

    Retrouvez chaque mardi Le blog littéraire de Georges Lory

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.