GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Février
Lundi 19 Février
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
Aujourd'hui
Vendredi 23 Février
Samedi 24 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Chine: le succès vertigineux de la littérature francophone

    media Le salon du livre à Shanghai. La Chine est le principal acheteur de droits de livres francophones. LIU JIN / AFP

    La Chine, nouvel eldorado des auteurs francophones ? Si l'on en croit les données du syndicat professionnel des éditeurs français, ce pays est le principal acheteur de droits de livres français. Mais à condition qu'ils ne heurtent pas la censure.

    Les statistiques dévoilées jeudi 29 juin par le Syndicat national de l'édition (SNE) sont éloquentes. En 2016, plus de 2 100 titres ont été cédés à des éditeurs chinois. C'est aussi en chinois que les traductions de titres français ont été les plus nombreuses l'an dernier. Il y a eu plus de livres français traduits en chinois que dans n'importe quelle autre langue. A titre d'exemple, seuls 836 titres français ont été traduits en anglais l'an dernier.

    « En Chine, tout prend des proportions gigantesques. Cela fait exploser les compteurs », se félicite Pierre Dutilleul, le directeur général du SNE. Tous les secteurs du livre sont concernés par l'appétence des Chinois pour les œuvres en français. « Mais ce sont surtout les classiques » qui retiennent leur attention, explique Pierre Dutilleul.

    Premier acheteur des livres jeunesse

    Mais pas seulement. A l'automne dernier, la plupart des éditeurs français de livres pour la jeunesse ont participé pour la première fois à la Foire du livre jeunesse de Shanghai. Depuis 2015, la Chine est le premier acheteur de droits pour la littérature jeunesse française. Cela pourrait néanmoins changer, puisque les autorités ont annoncé qu'elles entendaient réduire le nombre de livres jeunesse écrits par des étrangers et importés dans le pays.

    Certains auteurs français sont devenus des stars en Chine. C'est le cas notamment de deux auteurs à grand succès en France: Guillaume Musso et surtout Marc Levy, « véritablement adulés » là-bas.

    Censure et interdiction

    Mais la médaille a aussi son revers. Un célèbre auteur français, s'exprimant sous couvert de l'anonymat « pour protéger sa traductrice et son éditeur chinois », raconte que son livre, succès en France et traduit en chinois, a été interdit par les autorités communistes six mois après sa mise en vente.

    « La directive des autorités chinoises a été brutale. Elles ont demandé à mon éditeur de détruire les livres en sa possession et de ne pas faire de réimpression », raconte l'écrivain. « Dès la décision connue, mes livres se sont arrachés durant les quelques jours (...). Ma traductrice en a elle-même acheté cinq sur internet », dit en souriant le romancier. Elle « m'a raconté que c'était comme du temps de l'Union soviétique, en plus tendu ».

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.