GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Septembre
Samedi 16 Septembre
Dimanche 17 Septembre
Lundi 18 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Septembre
Jeudi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Le festival Un violon sur le sable fête sa 30e édition à Royan

    media Le festival « Un violon sur le sable » à Royan fête en 2017 sa 30e édition. Ph.Souchard/Production 114

    La plage est un endroit peu habituel pour écouter un orchestre symphonique. Mais on peut le faire à Royan, en Charente-Maritime, sur la côte atlantique. Le festival Un violon sur le sable célèbre cette année son trentième anniversaire avec quatre concerts et un off.

    Avec notre envoyée spéciale à Royan,

    Un Joyeux Anniversaire revisité par Jean-François Zygel et un orchestre symphonique, il n’y a qu’aux 30 ans du festival Un violon sur le sable qu’on entend ça. En 1987, le violoniste Patrice Mondon joue en queue-de-pie sur la plage de Royan. Et il continue de le faire…

    « Rien n’a été programmé. En fait, c’est le public qui nous a poussés à être à chaque fois innovants, de chercher d’autres instruments extraordinaires qu’on n’a jamais eus au festival. Cela nous oblige, à chaque fin d’été, de réfléchir à ce qu’on va pouvoir leur apporter de nouveau. »

    La musique, le sable, le ciel et la mer

    Le sable accueille dorénavant une scène pour les trois mégaconcerts, quatre pour cette 30e édition. Et au côté de l’orchestre des solistes de renom : le violoniste Didier Lockwood, André Manoukian, la trompettiste Lucienne Renaudin-Vary ou la chanteuse soprano Patrica Petitbon : « Trente ans, c’est quand même une vie. C’est une vie de maturité. Ce qui est intéressant, c’est la place, faire un concert sur une plage, avec les éléments : le sable, le ciel, la mer, tout ce que cela comporte aussi de surprises par rapport à la météo. Mais on passe toujours à travers les gouttes [rires]… »

    Un violon sur le sable va encore accueillir son lot de talents durant les trois concerts restants, dont un mardi 25 juillet. Mais en trente ans, le violon a aussi envahi la ville où d’autres représentations ont lieu jusqu’au 30 juillet.

    Écouter le Rendez-vous Culture du 24 juillet, consacré au festival Un violon sur le sable
    Le site du festival Un violon sur le sable

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.