GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Mai
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Aujourd'hui
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: Michael Moore lance son one-man-show anti-Trump à Broadway

    media Michael Moore, à la fin de la première de son spectacle «Les termes de ma capitulation», le 28 juillet 2017 à New York. Mike Pont / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

    On le connaissait réalisateur, trublion médiatique et militant anti-guerre et anti-armes à feu, mais Michael Moore a ajouté une nouvelle corde à son arc. Depuis vendredi 28 juillet et pour les trois prochains mois, il présente à Broadway une pièce dans laquelle il charge Donald Trump et appelle à une résistance civile et satirique contre le président américain. A New York, antre démocrate, son appel a été très entendu.

    Avec notre correspondante à New YorkMarie Bourreau

    Accueilli sous les vivats, Michael Moore vient de présenter son ovni culturel au Théâtre Belcasco, à dix blocs à peine de la tour Trump. Seul sur scène pendant 1h30, l'Américain se livre sans filet dans une pièce humoristique « à propos d'un pays qui vient d'élire un fou ».

    Le titre de la pièce « Les termes de ma capitulation » est trompeur car pour Michael Moore, au contraire, il n'est pas question de capituler. « Je pense que c'est le premier président qui peut tomber grâce à l'humour. Il est si susceptible que ça ne devrait pas demander beaucoup d'effort pour le faire vaciller », explique-t-il.

    « Un message militant »

    Face à un public acquis à sa cause, le réalisateur de Bowling for Columbine déroule avec une ironie grinçante son engagement militant de plus de 30 ans. Les spectateurs en ressortent émus et prêts au combat. « C'était vraiment un message militant, je dirais. Ne reste pas juste assis sur ton siège à regarder un spectacle de Broadway, bouge-toi et fais quelque chose », réagit une spectatrice.

    Cathy, une touriste irlandaise, voit elle dans ce spectacle une source d'inspiration universelle : « J'ai vraiment peur pour le monde quand je vois ce qui passe en politique. Ça m'angoisse et c'était très inspirant dans un sens, car cela montre qu'une personne a le pouvoir de faire bouger les choses. » Cette personne aux Etats-Unis pourrait bien s'appeler Michael Moore.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.