GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 22 Novembre
Jeudi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Les Etats-Unis mettent fin au statut spécial accordé aux Haïtiens (officiel)
    • Argentine: les bruits sous-marins ne viennent pas du San Juan (Marine)
    • ATT annonce que la justice américaine s'oppose à sa fusion avec Time Warner
    France

    «Impression(s), soleil levant», une ronde artistique au Havre

    media Claude Monet, Impression, soleil levant, 1872. Paris, musée Marmottan Monet, don Victorine et Eugène Donop de Monchy, 1940. Bridgeman Images

    C'est une exposition événement que présente le musée d'art moderne André Malraux du Havre, dans le nord de la France : Impression(s), soleil. La ville détruite et entièrement reconstruite dans les années 1950 est aujourd'hui classée au patrimoine mondial de l'Unesco, mais c'est son port, le plus important de France, qui dès le XIXe siècle va être une source d'inspiration pour de nombreux peintres. Claude Monet y a peint Impression, soleil levant, une de ses toiles les plus célèbres. Le chef-d'œuvre est de retour dans sa ville, jusqu'au 8 octobre, un prêt exceptionnel à ne pas manquer.

    Le monde entier connait ce tableau qui a donné son nom à l'impressionnisme. Impression, soleil levant, de Claude Monet, est de retour au Havre, 145 ans après y avoir été peint. Plus qu'une vue du port, la toile cherche à capter un moment fugitif de l'aube. Elle montre un soleil orange s'élevant dans un brouillard gris bleu, sur fond des grues, des cheminées du port.

    Dans le ciel du Havre

    La toile est exposée en lumière naturelle face aux baies vitrées du musée qui s'ouvrent sur le chenal et le trafic des bateaux. Tout autour du chef-d'œuvre ont été réunis des artistes qui eux aussi ont cherché à capter des variations de l'atmosphère dans le ciel du Havre. Les aquarelles du Britannique William Turner ont inspiré Monet qui doit sa vocation à Eugène Boudin, le maitre des ambiances lumineuses.

    Plus inattendu, les toiles du peintre suisse Félix Vallotton. Chaque été, dans l'atelier de sa villa sur les hauteurs de Honfleur, il composera ses vues maritimes du Havre, créations scintillantes, poétiques et décoratives.

    Colorée et balnéaire

    Et puis, il y a l'enfant du pays, Raoul Dufy. Il peindra sa ville bien après l'avoir quittée... sombre et réaliste, colorée et balnéaire. Bref, une ronde artistique réjouissante que s'est offerte la ville du Havre pour fêter ses 500 ans.

    Raoul Dufy, Vue de la terrasse de Sainte-Adresse, soleil couchant, vers 1925. Nancy, musée des Beaux-Arts. © Nancy, musée des Beaux-Arts/C.Philippot © ADAGP, Paris, 2017.

    ► Ecouter le Rendez-vous Culture dédié ce jeudi 14 septembre à l’exposition Impression(s), soleil

    Impression(s), soleil, exposition au musée d’art moderne André Malraux, jusqu’au 8 octobre

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.