GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Octobre
Lundi 16 Octobre
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Afrique

    «L'homme aux bras de mer»: portrait d’un pirate somalien du «Tanit» en BD

    media «L’homme aux bras de mer. Itinéraire d'un pirate somalien» de Simon Rochepeau pour le récit et Thomas Azuélos pour les dessins. ©Futuropolis

    Quand la bande dessinée s'empare d'un fait divers pour en explorer la face humaine, cela donne « L'homme aux bras de mer ». Cet album vient de paraître chez Futuropolis. Le scénariste Simon Rochepeau et le dessinateur Thomas Azuelos nous présentent Mohamed, l'un des pirates somaliens qui, en avril 2009, a pris d'assaut un voilier de particulier français, le Tanit. L’opération menée par les commandos de la marine française pour sauver les otages a fait trois morts : deux des cinq agresseurs et le skipper du bateau âgé de 28 ans.

    L'assaut dramatique du voilier Tanit, à 900 kilomètres des côtes somaliennes, a fait la Une des journaux en 2009. L'album de bande dessinée « L'homme aux bras de mer » ne livre aucune image de cet assaut et du procès en France quatre ans plus tard. Les auteurs, le dessinateur Thomas Azuelos et le scénariste Simon Rochepeau se refusent à tout sensationnalisme. Mais, par petites touches, et en présentant le quotidien de travailleurs sociaux et humanitaires, ils font le portrait d'un des assaillants, Mohamed.

    « C’était un pêcheur qui voyait les cargos venir draguer et racler les fonds marins. Du coup, il n’a plus réussi à vivre de sa pêche du jour au lendemain », raconte l'auteur du récit, Simon Rochepeau, qui l'a rencontré en prison. Son embarcation détruite à la suite d'un tsunami, Mohammed emprunte de l'argent à un caïd local qui l'embrigade pour une mission en mer. Celle-ci aboutira à l'assaut du Tanit, faute de pouvoir aborder un cargo.

    Après le procès, Simon Rochepeau est resté en contact avec Mohammed. Sa demande d'asile a été rejetée en juin, mais il a déposé un recours auprès de la cour nationale du droit d'asile.

    « On peut l’obliger à quitter le territoire français, mais ça ne sera pas le cas puisqu’il risque quand même la mort. La Somalie est toujours en guerre et les anciens pirates sont pourchassés par les shebabs », explique Simon Rochepeau.

    En attendant, cet album de bande dessinée permet de donner un visage et une histoire à un jeune homme présenté trop rapidement comme un pirate sans conscience.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.