GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Décembre
Mercredi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Johnny Hallyday, une icône au cinéma

    media Johnny Hallyday dans son dernier rôle au cinéma, ici avec Antoine Duléry et Jean Dujardin dans « Chacun sa vie » de Claude Lelouch, sorti en mars 2017. Valérie Perrin

    Johnny Hallyday, le rocker français par excellence n'était pas qu'un interprète et performer hors norme. Il s'est aussi illustré au cinéma. Après sa mort, ce 6 décembre, nombreux d’acteurs et de réalisateurs lui rendent hommage, d’Omar Sy en passant par Jean Dujardin et Emmanuelle Béart, jusqu’à Gilles Lellouche, sans oublier que les réalisateurs l’ont plus filmé comme une icône que comme un acteur.

    Enfant de la balle, Jean-Philippe Smet s'imagine d'abord acteur. A 11 ans, il fait de la figuration sur le plateau des Diaboliques. Il se rêve en James Dean, mais, au début des années 1960, le désormais Johnny Hallyday fait plutôt comme Elvis Presley : il multiplie les bluettes, autant de prétextes à l'entendre chanter à l'écran, comme en 1962, dans les Parisiennes, de Michel Boisrond.

    Johnny Hallyday n'est pas dupe. En 1985 il est l'invité de l'émission culte Cinéma, Cinéma. « J’ai toujours eu envie d’être un acteur, mais disons que les rôles qu’on me proposait à faire au cinéma, c’était des rôles que je n’avais pas vraiment envie de faire. »

    Johnny Hallyday, de « Détective » à « Jean-Philippe »

    1985, c'est l'année de Détective, de Jean-Luc Godard, que Johnny tourne avec sa compagne Nathalie Baye. À partir de ses 40 ans, Johnny Hallyday se voit offrir de vrais rôles, mais finalement les films les plus marquants sont ceux où il joue avec sa propre image : chanteur dans Love me de Laetitia Masson en 2000, patron de bowling dans un monde sans Johnny dans Jean-Philippe, de Laurent Tuel, en 2005.

    Son dernier rôle au cinéma aura été, une nouvelle fois, le sien dans Chacun sa vie, sorti en mars 2017, de Claude Lelouch. De son vivant, Johnny était devenu un tel mythe qu'il ne pouvait que s'incarner à de multiples reprises dans des mises en abyme vertigineuses...

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.