GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Janvier
Mercredi 17 Janvier
Jeudi 18 Janvier
Vendredi 19 Janvier
Aujourd'hui
Dimanche 21 Janvier
Lundi 22 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Afrique

    [Du côté de chez Mandela] Afrique du Sud vs Allemagne de l’Est

    media Couverture du livre de Valda Jansen, «Hy kom met die skoenlappers», Human & Rousseau, 2016. (Capture d'écran) humanrousseau.com

    Deux pays coupés du monde font face brutalement à la mondialisation à l’aube des années 1990. Tel est le parallèle surprenant tracé par l’écrivaine métisse Valda Jansen dans son premier roman*. Deux personnes, marginalisées par des systèmes politiques répressifs, passent à côté d’une vie bien remplie. C’est ce qu’ont souligné les jurés du prix Jan-Rabie qui ont couronné le livre pour son « exploration douloureuse et intime de la manière dont toute une vie peut se voir comme une suite d’occasions gâchées ».

    La narratrice compose une tresse avec trois sortes de souvenirs : son enfance, sa formation universitaire et un amour perdu en Allemagne de l’Est.

    Son père était un officier métis dans l’armée sud-africaine - eh ! oui, il y en a toujours eu. Caractère strict, il a participé à la guerre en Angola. Un jour, on lui vole une bicyclette d’enfant. Le père prend sa voiture et se gare cinq minutes devant une maison du quartier, sans rien dire. Le lendemain, la bicyclette est de retour. La mère enseignante se démène pour élever ses six enfants.

    Sous l’apartheid, les métis n’avaient pas le choix : l’université du Western Cape leur était réservée. Ce qui rend l’histoire originale, c’est que la narratrice choisit d’être enseignante d’allemand.

    Elle obtient un séjour d’un an à Iéna en Allemagne de l’Est en 1996. Le pays qu’elle découvre est tourneboulé par les changements. Elle se lie d’amour avec Anders, personnage calme, qui rêve de voir l’océan Atlantique. Ce dernier l’emmène même dans sa famille. La démarche est audacieuse, car son père a servi, adolescent, dans l’armée du IIIe Reich.

    De retour en Afrique du Sud, la narratrice mène sa vie seule. Elle apprend le décès d’Anders par hasard et se replonge dans ses lettres. C’est un choc, mais la vie continue, engluée dans les embouteillages du Cap et l’éducation d’un petit garçon.

    J’ai bien aimé sa peur de conclure son livre de souvenirs, à l’idée que le point final pourrait enterrer définitivement Anders.

    Valda Jansen nous apprend à faire la paix avec notre passé, que l’on soit Allemand de l’Est ou victime de la discrimination. Le titre Il arrive avec les papillons fait allusion au nuage de papillons qui migre une fois l’an à Johannesburg. Les réminiscences sont fragiles, intermittentes.

    Avec sa plume fine, l’auteure née en 1985, nous raconte une partie de sa vie. Elle a enseigné, a passé deux mois en Bavière, plus tard un an en Thuringe. Aujourd’hui, elle est journaliste indépendante.

    Un de ses poèmes figure dans l’anthologie de la poésie afrikaans du Néerlandais Gerrit Komrij.

    Chaussures fermées

    je ne me promène plus pieds nus
    comme jadis.

    Je ne porte plus de sandales
    mes chaussures doivent être fermées.

    mes chaussures fermées protègent
    mon talon d’Achille.

    mais désormais
    plus personne ne vient
    chatouiller mes pieds.
     

    Son roman est sous-titré « Elégie pour un amour perdu ». On peut y lire en filigrane « Elégie pour deux vies gâchées ».


    Valda Jansen, Hy kom met die skoenlappers, Human & Rousseau, 2016.

    Tous les billets du blog littéraire de Georges Lory

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.