GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Culture

    L’artiste russe Vladimir Yankilevsky est mort à l'âge de 79 ans

    media Vladimir Yankilevsky debout dans son atelier parisien, entouré de ses œuvres … ® Thomas Bourdeau/RFI

    Vladimir Yankilevsky, né le 15 février 1938 à Moscou, a fini ses jours dans la nuit du 4 au 5 janvier 2018 à Paris. La triste nouvelle a été annoncée par Alek D. Epstein, un proche de l'artiste. Vladimir Yankilevsky s’était fait connaître en 1962, avec d’autres artistes comme lui non-conformistes ; ils avaient exposé en plein air à Moscou leurs œuvres d'art. Une exposition face à laquelle le pouvoir soviétique de l’époque avait répondu avec des bulldozers pour écraser et détruire leurs réalisations.

    Au Centre Pompidou-Paris, au mois de septembre 2016, Vladimir Yankilevsky figurait parmi les représentants de l'art russe des années 60 à 80 dans l’exposition événement intitulé «  Kollektsia !  » RFI l’avait rencontré et visité son atelier.

    Il avait pris le temps, doucement, avec un rythme précis, de dérouler sa vie d’artiste dans le froid de l’art soviétique avec les non-conformistes de l’époque, puis à New York et enfin à Paris.

    « Je travaillais dans la chambre de ma fille. Mon premier véritable atelier ? C’était un sous-sol sans fenêtre ! Car je n’étais pas membre de l’union des artistes officiels, j’ai refusé, c’était impossible, j’ai essayé, mais non, j’étais non-conformiste, je n’avais pas de liaison avec l’art officiel. J’étais toujours seul, seul, seul, c’est normal. »

    C'est à redécouvrir dans l'article ci-dessous ▼

    Dans son atelier parisien au milieu de ses œuvres, Vladimir Yankilevsky avait pris le temps de se raconter... ® Thomas Bourdeau/RFI

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.