GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Février
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
Jeudi 22 Février
Aujourd'hui
Samedi 24 Février
Dimanche 25 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: la référence à Maurras retirée du livre des commémorations nationales

    media L'écrivain et homme politique Charles Maurras assis sur le banc des accusés assiste à son procès, le 25 janvier 1945. Il fut condamné ce jour à la réclusion perpétuelle pour intelligence avec l'ennemi pendant la Seconde Guerre mondiale. AFP PHOTO

    Depuis samedi 27 janvier, une vive polémique a éclaté en France, autour du projet d'inscrire Charles Maurras dans le livre des commémorations nationales 2018. Mais face à l'indignation de plusieurs associations antiracistes, d'intellectuels et hommes politiques, le ministère français de la Culture a annoncé le retrait de la référence à l'écrivain d'extrême droite.

    Afin de « lever l'ambiguïté » sur « des malentendus qui sont de nature à diviser la société française », la ministre Françoise Nyssen a demandé le rappel du livre des commémorations nationales 2018 et sa réimpression « après retrait de la référence à Maurras ».

    L‘ouvrage sera donc réimprimé sans la page sur l’écrivain antisémite né en 1868. Charles Maurras fonda notamment L'Action française, une revue et un mouvement d'extrême droite dont il fut le principal animateur.

    Soutien du régime du maréchal Pétain, il est considéré comme l'un des inspirateurs la politique de collaboration. Il fut nommé académicien en 1938 mais radié en 1945 après sa condamnation à la réclusion perpétuelle pour intelligence avec l'ennemi pendant la Seconde Guerre mondiale.

    La présence de cette figure de la pensée d'extrême droite dans le livre des commémorations a aussitôt suscité l'indignation, forçant le gouvernement à faire marche arrière. « Avec un peu de vigilance, le ministère de la Culture se serait épargné beaucoup de désagréments », a réagi l'historien Christian Delporte sur le réseau social Twitter.

    Mais le ministère de la Culture s'est défendu dès samedi d'une absence de vigilance et avait souligné : « Il ne s'agit évidemment pas de célébrer le penseur de l'extrême droite qu'était Maurras, mais au contraire de connaître son rôle dans l'histoire de France. »

    « Commémorer c'est rendre hommage », a, lui, affirmé le Frédéric Potier, le « Monsieur antiracisme » du gouvernement. Le député de la France Insoumise Alexis Corbière a abondé dans le même sens en disant que « la République ne doit valoriser ni antirépublicains, ni antisémites ».

    Et des associations antiracistes, comme la LICRA, ont, elles aussi, demandé le retrait de l'anniversaire de Charles Maurras du livre des commémorations.

    La ministre de la Culture a également indiqué qu'elle recevrait « très prochainement » les membres du Haut-comité qui a rédigé le recueil « afin de questionner, ensemble, la pertinence de cette démarche mémorielle conduite au nom de l'Etat par des experts ».

    Cette polémique en rappelle une autre : tout récemment, les éditions Gallimard qui avait prévu de rééditer des pamphlets antisémites de Louis Ferdinand Céline, avaient, elles aussi renoncé à ce projet.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.