GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Culture

    Les tulipes de Jeff Koons, cadeau de l'artiste à Paris, n'enchantent guère

    media Le projet de l'artiste américain d'installer un bouquet de tulipes géant à Paris, entre les colonnades du Musée d'art moderne de la ville de Paris et le Palais de Tokyo, suscite une polémique. Gary Friedman/Los Angeles Times

    Une polémique enfle depuis un an dans la capitale autour de l'installation d'une oeuvre d'art à Paris. Une pétition a même été lancée, elle a déjà recueilli des milliers de signatures. L'oeuvre est signée de la star de l'art contemporain Jeff Koons. Une oeuvre dont l'artiste américain a fait cadeau à la France en signe de l'amitié franco-américaine, après les attentats de Paris en 2015 et 2016.

    Haute de 10 mètres, large de 8, en bronze, acier inoxydable et aluminium, la sculpture monumentale de 27 tonnes qui représente une main tenant des tulipes multicolores devrait être installée devant le Palais de Tokyo à proximité de la place du Trocadéro. C'est le souhait de Jeff Koons qui a offert à la Ville de Paris, en novembre 2016, ce qu'il considère comme « un geste d'amitié entre le peuple américain et le peuple français » après les attentats de 2015 et 2016.

    La polémique s’enflamme. Une pétition intitulée « Non au bouquet de Jeff Koons à Paris » a été lancée et 6 200 personnalités intellectuelles et quelques artistes de renommée internationale dont Christian Boltanski, ont déjà signé. Ils ne veulent pas de ce cadeau empoisonné. Ils dénoncent l’outrance d’un projet et son emplacement qui privera touristes et passants d’un point de vue unique sur la Tour Eiffel. Ils contestent également le choix de l’œuvre qui ne rend pas du tout hommage aux victimes des attentats terroristes. Enfin, pour ses détracteurs, ce bouquet de tulipes est une provocation et sert uniquement à faire de la publicité à une richissime star de l’art contemporain en face d’un musée, le Palais de Tokyo, voué aux artistes émergents français.

    Face à l’imbroglio du bouquet de la discorde, la ministre de la Culture Françoise Nyssen, est intervenue pour demander une sérieuse étude technique, économique et juridique à la mairie de Paris.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.