GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 21 Mai
Mardi 22 Mai
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
Aujourd'hui
Samedi 26 Mai
Dimanche 27 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    Lens et son Louvre réclament «La Joconde»

    media A Paris, «La Joconde» attire sans cesse les foules. REUTERS

    « La Joconde » ira-t-elle au Louvre-Lens ? C'est le souhait de nombreux habitants, et du maire de Lens, dans le Pas-de-Calais. Ils en appellent à Emmanuel Macron. Les supporters lensois ont même déployé une banderole avec le célèbre visage du tableau de Léonard de Vinci, samedi en marge du match de Ligue 2 qui opposait le club à Valenciennes.

    « Mona Lisa, le cœur du peuple lensois bat pour toi. » Ce sont les mots que l'on a pu lire sur une des banderoles lensoises, samedi dernier. Une courte vidéo a aussi été mise en ligne par la mairie : « Mona Lisa, l’Artois te tend les bras », « Mona vient, mais viens donc, tu verras, tu seras bien reçue, tu seras bien accueillie… Merci Monsieur le président de la République ! »

    450 000 visiteurs en 2017 contre un objectif initial de 500 000, avec La Joconde, le Louvre-Lens deviendrait cette fois-ci intournable. C'est en tout cas l'avis du maire de la ville, Sylvain Robert : « On vient de fêter les cinq ans du musée et ça serait là encore, une autre dimension qui serait donnée, même ponctuellement, à ce musée. C’est surtout le chef-d’œuvre majeur, peut-être qui parle à l’inconscient collectif de tout le monde, qui serait accueilli dans notre territoire. [Ce sera] peut-être aussi un autre regard sur notre territoire, peut-être d’autres perspectives en matière de développement. Que l’œuvre qui n’a quasiment pas quitté Paris vienne chez nous, ça sera un signe, une symbolique forte… »

    Un transfert évoqué par la ministre

    Le musée part avec un atout : le prêt a été évoqué par la ministre de la Culture Françoise Nyssen. « Si la ministre ouvre la porte, c’est peut-être qu’elle a des éléments que nous n’avons pas et que peut être la faisabilité n’est plus quelque chose de complètement à écarter », poursuit Sylvain Robert.

    En effet, les conservateurs au Louvre à Paris ne sont pas favorables à ce séjour lensois. Le châssis de La Joconde est fragile. Son dernier déplacement remonte à 1974, au Japon.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.