GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
Mardi 25 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 27 Septembre
Vendredi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    L’Indien Balkrishna Doshi, lauréat du Pritzker 2018, prix Nobel des architectes

    media L'architecte indien Balkrishna Doshi, lauréat du prix Pritzker 2018. Fondation Vastu Shilpa

    C’est la première fois qu’un architecte indien gagne le prix « Nobel » des architectes, le prix Pritzker de l’architecture 2018, annoncé le 7 mars. L’heureux lauréat, fils spirituel de l’architecte Le Corbusier, a fêté son 90e anniversaire en août dernier et est admiré surtout pour ses constructions de logements sociaux modifiables, respectant l’environnement et la culture indienne.

    Quand l’Inde a fêté son indépendance en 1947, Balkrishna Doshi a 20 ans et commence ses études d’architecture à l’école d’architectures Sir JJ de Bombay, avant de poursuivre sa formation à Londres et à Paris, chez l’architecte franco-suisse Le Corbusier. Après son travail à l’agence de Le Corbusier à Paris, entre 1951 et 1954, il devient l’architecte exécutif de l’architecte franco-suisse qui était en train de concevoir une toute nouvelle ville en Inde, à Chandigarh, la capitale de l’État indien Pendjab.

    Jusqu’à 1959, il est aussi son représentant à Ahmedabad, dans l’Etat indien du Gujarat, la ville où est jusqu’à aujourd’hui implantée son agence Vastu Shilpa et où ont fleuri beaucoup de ces projets : l’Institut indien de gestion, l’Institut d’indologie, le Centre de planification et de technologie environnementales, la Life Insurance Corporation.

    Le projet de Life Insurance Corporation Housing, à Ahmedabad, en Inde, de l’architecte indien Balkrishna Doshi, lauréat du prix Pritzker 2018. Fondation Vastu Shilpa

    Balkrishna Doshi a dédié son prix Pritzker à son « gourou » Le Corbusier

    L’héritage du Corbusier est resté longtemps indéniable et a suscité beaucoup d’admiration, mais aussi un certain refus auprès de ceux qui ont le sentiment d’une certaine brutalité architecturale à l’œuvre dans l’architecture du béton du Corbusier. Le mérite de Doshi consiste justement à avoir adapté le style de son « gourou » Le Corbusier au climat et à la culture indienne pour le transformer en un style propre, plus organique, avec des lignes plus poétiques, bon marché et donc au service des pauvres de son pays.

    Dès 1955, il a créé sa propre fondation, très tournée vers des questions environnementales. D’où les félicitations du jury du prix Pritzker au « caractère exceptionnel de son architecture, dont rendent compte plus d’une centaine de bâtiments qu’il a réalisés, à son engagement et son dévouement envers son pays et les communautés qu’il a servies, ainsi qu’à son influence en tant qu’enseignant ».

    Le projet d’Aranya de l’architecte indien Balkrishna Doshi, lauréat du prix Pritzker 2018. Fondation Vastu Shilpa

    La cité-labyrinthe adaptable d’Aranya

    Grand pédagogue qui a aussi enseigné aux États-Unis (MIT, Houston, Pennsylvanie), Balkrishna Doshi n’a jamais arrêté de transmettre son savoir aux jeunes générations et sa petite fille Khushnu Panthaki Hoof est à son tour devenue architecte. Célèbre en Inde, reconnu aux États-Unis, Doshi est resté pratiquement inconnu en Europe. Grâce au prix Pritzker, il sera dorénavant aussi présent dans les têtes occidentales.

    On n’hésitera plus à admirer et étudier ce qui est considéré comme son chef d’œuvre, couronné du prix Aga-Khan d’architecture au début des années 1990 : les habitations à loyer modéré d’Aranya, achevées en 1989 et situées dans l’État de Madhya Pradesh. Un projet géant, étalé sur 85 hectares, où il a réussi à recréer l’esprit des villages indiens avec 6 500 maisons d’un étage au plus et une cité-labyrinthe hébergeant 80 000 personnes.

    La cérémonie de remise du prix Pritzker aura lieu le 16 mai au musée Aga Khan de Toronto, au Canada.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.