GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Mai
Samedi 19 Mai
Dimanche 20 Mai
Lundi 21 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    «Mes provinciales», être prêt à conquérir la capitale du 7e art

    media Corentin Fila dans «Mes provinciales» de Jean-Paul Civeyrac. ARP Sélection

    Avec un souffle romanesque, le cinéaste Jean-Paul Civeyrac filme une année de formation d'un jeune étudiant en cinéma. Dans Mes provinciales, son neuvième long métrage, il suit un jeune homme qui a quitté Lyon pour poursuivre des études de cinéma dans une université parisienne.

    Etienne, le jeune héros, arrive à Paris, prêt à conquérir la capitale et le septième art. Il rencontre Matthias et Jean-Noël, tous deux animés d'un feu ardent, vit des aventures amoureuses, notamment avec une étudiante en sociologie prête à s'engager dans une ZAD, une « zone à défendre ».

    Jean-Paul Civeyrac se souvient avoir lui aussi quitté sa ville de province, Saint-Etienne, pour monter à Paris et intégrer la Femis, en 1987. Plus tard, il enseigne dans la prestigieuse école de cinéma, puis à l'université Paris-8 qu'il montre dans son film. Mes provinciales pourrait tout aussi bien s'intituler Education sentimentale ou Illusions perdues...

    Faire des choix

    « Une allure d’éducation sentimentale ou de roman d’apprentissage, parce que, à travers ses études de cinéma, le personnage a des amours, des amitiés et doit faire des choix. Et toutes les questions qui se posent à lui le ramènent à l’idée qu’il a de lui-même ou du cinéma qu’il veut faire. »

    Jean-Paul Civeyrac le dit lui-même : Mes provinciales est un film de chambre où les personnages parlent beaucoup, discutent de leurs lectures ou de leurs films de chevet. C'est aussi un film passionnant, un véritable éblouissement qui marie les contraires, le classicisme et le romantisme, le passé et le présent, l'art et la politique.

    Écouter l’interview avec Jean-Paul Civeyrac

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.