GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 12 Août
Lundi 13 Août
Mardi 14 Août
Mercredi 15 Août
Aujourd'hui
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Canadien Benjamin Smith, numéro 2 d'Air Canada, nommé directeur général d'Air France-KLM (direction)
    • Washington menace Ankara de nouvelles sanctions si le pasteur Brunson n'est pas libéré
    • Obama salue la «divine» Aretha Franklin et son rôle pour «façonner l'Amérique»
    • Macron et Al-Sissi soulignent «l'urgence d'une désescalade» à Gaza (Elysée)
    • Trump rend hommage à Aretha Franklin et à sa voix, «merveilleux bienfait de Dieu»
    • Inde: décès de l'ancien Premier ministre Vajpayee (officiel)
    France

    Cinéma: Ouverture du 71e Festival de Cannes

    media Jean-Paul Belmondo et Anna Karina s'embrassent au fronton du Palais des Festivals à Cannes. Siegfried Forster / RFI

    Qui succédera à « The Square », du Suédois Ruben Ostlund ? Ce mardi 8 mai au soir s’ouvrira le 71e Festival de Cannes avec 21 films en lice pour la Palme d’or. L’Iranien Asghar Fahradi assurera l’ouverture du plus grand festival du cinéma au monde avec son film « Everybody knows », un drame porté par les stars espagnoles Penelope Cruz et Javier Bardem.

    Le tapis rouge sera déroulé ce mardi dans l’après-midi et l’actrice australienne Cate Blanchett aura l’honneur de présider le premier jury à majorité féminine dans l’histoire du plus grand rendez-vous cinématographique du monde. Dans la compétition officielle, trois films réalisés par des femmes sont en lice pour la Palme d’or.

    L’absence sera un des maîtres-mots de cette 71e édition. Pour la première fois, les selfies sont interdits sur le tapis rouge. Il n’y aura pas non plus d’avant-projections pour la presse. Et il y a une absence très remarquée, pour ne pas dire célébrée, celle de Harvey Weinstein, producteur américain accusé d’agressions sexuelles par une centaine d’actrices. En réaction à l’affaire Weinstein, le festival a été placé sous le signe des femmes dans le cinéma. Thierry Frémaux, le délégué général du Festival, a même promis pour ce mardi une montée des marches exclusivement féminine : « une montée dédiée aux femmes du cinéma, une centaine ».

    Jafar Panahi et Kirill Serebrennikov

    D’une absence d’une toute autre nature sont menacés deux cinéastes de la compétition officielle. L’Iranien Jafar Panahi risque de ne pas obtenir le feu vert des autorités iraniennes pour présenter son nouveau film Trois visages. Son compatriote Mohammad Rasoulouf avait obtenu l’an dernier le Grand Prix de la section parallèle Un certain regard avant de se faire retirer cinq mois plus tard son passeport à l’aéroport de Téhéran. Quant au dissident russe Kirill Serebrennikov, en lice avec Leto, il est également frappé par une interdiction de voyage après avoir été accusé de détournement de subventions publiques par les autorités russes.

    Enfin, le dernier point, mais non le moindre, l’absence de films de la plateforme Netflix. Exclu de la compétition par le Festival qui exige des films une sortie en salles, le géant du streaming n’a pas voulu envoyer ses films pour les sections hors compétition à Cannes, par crainte d’un « manque de respect » envers les films de Netflix qui risquent d'être traité différemment, selon les propos de Ted Sarandos. Dans une interview avec le magazine américain Variety, le patron des contenus du géant américain a remarqué que « le Festival a choisi de célébrer la distribution des films plutôt que l’art du cinéma » et Netflix a encouragé « Cannes de rejoindre la communauté du cinéma mondial ».

    Bref, la 71e édition s’annonce d’ores et déjà au centre de plein de débats à venir.

    Cliquez sur l'image pour accéder au diaporama:
    REUTERS/Regis Duvignau

    ► Lire aussi : Festival de Cannes 2018: tous les films de la sélection officielle

    ► Lire aussi : En 2018, Cannes défend des films africains et des cinéastes dissidents, rfi, 12/4/2018

    ► Lire aussi : [Infographie] Festival de Cannes: un budget en or, rfi, 15/5/2018

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.