GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: la coalition affirme avoir détruit un site du groupe EI dans une mosquée (communiqué de l'armée américaine)
    • L'armée israélienne a annoncé avoir découvert un nouveau tunnel du Hezbollah, le quatrième vers Israël (communiqué)
    • Sri Lanka: réinvestiture du Premier ministre démis Ranil Wickremesinghe
    • Yémen: de violents combats et des raids aériens à Hodeïda malgré la trêve (sources progouvernementales)
    France

    «Mémorial ACTe 1 et 2» - la mémoire de la traite et de l’esclavage en Guadeloupe

    media  
    « Mémorial ACTe 1 et 2 », la mémoire de la traite et de l'esclavage, disque « connecté », édition limitée, avec la participation exceptionnelle de Lilian Thuram. Unicum Music

    C’est un voyage de plus de deux siècles en arrière, présenté sur un vinyle qui vient de sortir : « Mémorial ACTe 1 et 2 ». Une expérience interactive dédiée à la mémoire de la traite et de l'esclavage. Développé dans le cadre du projet « Vivre libre ou mourir » et labellisé La Route de l'Esclave par l'Unesco, il s’agit d’un disque « connecté » : il contient, entre autres, une composition musicale, une œuvre plastique créée par un artiste de rue guadeloupéen et une lecture de l’une des personnalités les plus engagées contre le racisme : l'ex-footballeur Lilian Thuram.

    C'est l'un des chapitres les plus sombres de l'esclavage en Guadeloupe, raconté pour la première fois sur un vinyle connecté, sorti sous le label Unicum Music d'Emily Gonneau : « C’est le moment où Bonaparte a envoyé des troupes en Guadeloupe pour rétablir l’esclavage. Et il y a eu un soulèvement mené par Joseph Ignace et Louis Delgrès qui ont dit : ce n’est pas possible, on ne peut pas avoir été affranchi et ensuite redevenir esclave. Donc, les combats étaient assez violents et quand ils se sont rendu compte que ça n’allait pas bien se terminer pour cette cause, ils ont décidé de se suicider avec ce cri de Vivre libre ou mourir. »

    Au nom de la liberté

    300 hommes se sont sacrifiés au nom de la liberté - retrouvée seulement en 1848 avec l'abolition définitive de l'esclavage en Guadeloupe. Leur combat se décline à travers une œuvre musicale et une installation poignante réunies grâce au vinyle connecté : il suffit de poser son smartphone sur la pochette pour y accéder et découvrir en même temps les coulisses et contenus pédagogiques du projet : « c’est une histoire à venir qui reste à construire… ».

    « C’est une histoire sensible, métissée, commune surtout », résume Emily Gonneau.

    ► À écouter aussi : Esclavage : mémoires sensibles en Guadeloupe (1/2), rfi, mai 2016

    Mémorial ACTe 1 et 2 - un vinyle connecté pour la mémoire de l'esclavage sorti chez Unicum Music.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.