GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: les manifestants cernés dans le campus doivent se rendre (cheffe de l'exécutif)
    • La Chine dit être la seule à pouvoir statuer sur la Constitution de Hong Kong (porte-parole du Parlement)
    Culture

    Culture: la méditation au rythme du piano au Festival de la Roque d'Anthéron

    media Les pianos sont à l'honneur au Festival international de piano de la Roque d'Anthéron. D. De Winter/Festival international de piano

    C'est une Mecque du piano. Voilà près de 40 que le Festival international de piano de la Roque d'Anthéron attire chaque été les pianistes du monde entier. Au programme en un mois, du 20 juillet au 18 août, une centaine de concerts, au Parc Florans où est né le festival en 1981, mais aussi désormais sur 14 autres scènes de la région. Et par exemple cette année au Théâtre Antique d'Arles où la pianiste Maria Joao Pires et le penseur bouddhiste Matthieu Ricard mariaient art de la fugue et art de la méditation dimanche soir.

    De notre envoyée spéciale à Arles, Sarah Tisseyre

    Au pied des deux colonnes du Théâtre antique d’Arles, un piano à queue. D’un côté au clavier, la frêle silhouette de Maria Joao Pires, célèbre pianiste portugaise ; de l’autre, assis dans ses habits pourpres de moine bouddhiste au soleil couchant, Matthieu Ricard : « Le fondateur de la psychologie contemporaine disait : si vous pouvez éviter la tension, ce serait l’éducation par excellence ».

    Tandis que Matthieu Ricard invite les centaines de spectateurs à la méditation, Maria Jaao Pires joue Bach et Schubert. A 74 ans, la soliste a mis fin à son immense carrière et n’accepte plus que ce genre de projet hors du commun : « Je suis pratiquante de la méditation depuis très longtemps. Et je pense surtout que la manière d’entendre et d’écouter la musique devrait se faire d’une autre façon, moins concentrée dans les noms des musiciens. C’est une façon de se rapprocher des autres. En entendant les mots de Matthieu Ricard, cela a un sens pour moi de jouer ».

    Maria Jaao Pires et Matthieu Ricard en sont à leur cinquième représentation ensemble. Des concerts dont les bénéfices sont destinés à des actions humanitaires.

    Une façon de se rapprocher des autres.

    Fugue et méditation au piano par Maria Joao Pires et Mathieu Ricard 30/07/2018 - par Sarah Tisseyre Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.