GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    Festival Interceltique de Lorient: la culture galloise à l’honneur

    media Le Pays de Galles, invité d'honneur du Festival Interceltique de Lorient 2018. RFI/Sebastien Jedor

    Ils sont Bretons, Irlandais ou Galiciens. Les Celtes du monde entier ont rendez-vous à Lorient, dans l’ouest de la France, jusqu’à dimanche 12 aout pour le Festival Interceltique. C’est l’un des rendez-vous les plus populaires de l’été avec au moins 700 000 visiteurs attendus ! Cette année, le Pays de Galles, nation de trois millions d’habitants dans l’ouest (encore) de la Grande-Bretagne, est l’invité d’honneur avec plus de 200 artistes présents à Lorient.

    avec notre envoyé spécial à Lorient, Sébastien Jédor

    La langue galloise résonne un peu partout à Lorient et c’est normal : le Gallois est la plus parlée des langues celtiques, surtout chez les jeunes !

    Un motif de fierté, pour Antwn Owen-Hicks, responsable de la délégation du Pays de Galles. « Il y a tout un mouvement pour promouvoir la langue galloise. L’enseignement en gallois est d’un très bon niveau. Aujourd’hui, 40% des moins de 16 ans parlent gallois ».

    Dans le pavillon du Pays de Galles résonnent les notes d’une harpe triple, l’instrument national gallois. Delyth Jenkins en joue en virtuose. « La harpe, que je joue, est appelée la harpe celtique. C’est avec cet instrument qu’on joue la musique traditionnelle. Moi, je joue des airs traditionnels du Pays de Galles. Mais j’écris aussi des mélodies qui sont inspirées par la tradition. Quand j’écris, je suis inspirée par le paysage, la famille, la littérature, et plein d’autres choses. »

    Une inspiration, une passion que Delyth Jenkins a transmise à sa fille, Angharad, avec qui elle se produit aussi en duo.

    Le festival de Lorient, c'est jusqu'au 12 août

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.