GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Décès de Raymond Chow, producteur de Bruce Lee et parrain du cinéma de Hong Kong

    media Le producteur hongkongais Raymond Chow est à l'origine de la célébrité de Bruce Lee, notamment. REUTERS/Bobby Yip/File Photo

    Le producteur Raymond Chow, mort à l'âge de 91 ans, avait lancé et suivi la carrière de Bruce Lee et ouvert à Jackie Chan les portes du cinéma américain. Il était considéré comme l'une des plus grandes figures du cinéma de Hong Kong.

    C'est avec l'ambition de faire connaître au grand public le cinéma d'arts martiaux que Raymond Chow crée ses propres studios Golden Harvest en 1970. Il reproche à son ancien employeur sa rigidité et son manque de budget, empêchant aux films de Kung Fu de toucher un maximum de téléspectateurs.

    L'une de ses premières productions est The Big Boss avec Bruce Lee en 1971.

    Durant trois années les succès s'enchaînent avec le jeune acteur en tête d'affiche : La Fureur du dragon (1972) et Opération dragon (1973) deviennent des films d'arts martiaux de référence. Mais Bruce Lee meurt subitement en 1973. L'industrie du cinéma hongkongais est alors orpheline.

    Raymond Chow fait entrer dans la lumière un jeune acteur : Jackie Chan. Ses films entre action et comédie font de lui une superstar en Asie. Grâce à Raymond Chow, il s'exporte aussi en Occident et fait sa percée sur le marché américain avec The Big Brawl (Le Chinois, en français) en 1980.

    Raymond Chow, ce sont aussi les Tortues Ninja. L'adaptation d'une bande-dessinée américaine au grand écran. Leonardo, Donatello, Michelangelo et Raphael, les quatre tortues aux super-pouvoirs cachées dans les égouts de New York finissent de rendre les films d'arts martiaux accessibles à tous. Mission accomplie pour Raymond Chow, qui aura produit au total plus de 170 films.

    Parmi les hommages, celui de la fille de Bruce Lee remerciant le producteur d'avoir donné sa chance au jeune acteur de l'époque et de l'avoir aidé à réaliser ses rêves.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.