GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Culture

    Culture: le nouvel album au profit de RSF met l'accent sur l'environnement

    media Le nouvel album au profit de Reporters sans frontières est en vente en kiosque et en librairie jusqu'au 8 février 2019. (Image d'illustration) PHILIPPE LOPEZ / AFP

    « Cent photos pour la liberté de la presse », le nouvel album au profit de Reporters sans frontières (RSF) est en vente, il est illustré par les photographies de Vincent Munier. Ce photographe animalier sillonne la planète pour capter des images d’animaux sauvages dans leur milieu naturel.

    Deux ours polaires font la couverture de Cent photos pour la liberté de la presse. A l'intérieur, les clichés de Vincent Munier, rares, pris sur le vif, illustrent la beauté de la biodiversité, sa fragilité aussi. De l'Arctique au Pérou, en passant par le Kenya ou l'Ethiopie, cet infatigable voyageur a gardé son âme d'enfant face aux animaux.

    « La quête, l’observation, c’est ça qui est chouette. D’être aussi dans un milieu sauvage, d’être attentif à ne pas déranger, c’est le but du photographe animalier. D’être complètement camouflé, mimétique, d’être un observateur », explique Vincent Munier.

    Le photographe capte des images de grues du Japon, de manchots de terre Adélie ou de lynx de la forêt des Vosges avec la volonté de sensibiliser par le beau à une lutte urgente.

    « Moi, j’ai 42 ans et ça fait plus de 20 ans que je fais ça. Et je le vois, que ça soit localement dans les Vosges ou bien en Afrique, au Tibet ou ailleurs, je constate que la nature part en décrépitude, déplore-t-il. Des spécimens grignotent, il y a des éléphants, les rhinocéros, c’est encore pire. La panthère des neiges ou d’autres espèces qui sont en total déclin. »

    Dans ce numéro, Reporters sans frontières (RSF) consacre un dossier au journalisme vert qui broie du noir. Du nord au sud, de plus en plus de reporters qui enquêtent sur les désastres environnementaux sont tués ou sommés de se taire.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.