GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Aujourd'hui
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    «Culture Prime»: un autre regard sur la culture

    media Image issue de la bande annonce de Culture Prime. Agence Movement

    Un nouveau venu sur les réseaux sociaux depuis ce vendredi 23 novembre : « Culture Prime », né de la collaboration de toutes les entreprises de l’audiovisuel public français. L’ambition affichée de ce média 100% numérique et vidéo : rendre la culture et la connaissance accessibles au plus grand nombre.

    « La culture, ça se partage ». C’est le slogan de « Culture Prime », créé en collaboration par tous les acteurs de service public de l’audiovisuel public français : France Télévisions, Radio France, France Médias Monde (qui regroupe RFI et France24), la chaîne franco-allemande Arte, l’INA (la mémoire de la télévision et de la radio françaises) et TV5MONDE.

    Chaque jour, cette offre va diffuser, sur Facebook dans un premier temps, puis sur la plupart des réseaux sociaux, des vidéos culturelles sous un label et une identité visuelle commune. Sa ligne éditoriale : raconter l’actualité via le prisme de la culture.

    Ainsi l’un des premiers sujets abordés par RFI est consacré à la vision de la Grande Guerre par des artistes venus du monde entier : 42 auteurs de BD qui se sont intéressés aux traces laissées par le premier conflit mondial.

    Traces de la Grande Guerre: qu’en reste-t-il un siècle plus tard?

    Un ton différent pour un public différent

    Les vidéos se veulent rythmées et vivantes, parfois ludiques, en contradiction avec l’image un peu compassée que certains ont du service public en France. Car l’objectif est bien là : montrer que ces médias ont évolué, et vont chercher un public jeune, là où il s’informe majoritairement, sur les réseaux sociaux.

    La Présidente-directrice générale de France Médias Monde, Marie-Christine Saragosse, y voit d’ailleurs l’occasion de conquérir un nouveau public sur le territoire français, lorsqu’elle parle de « créer avec les jeunes "d’ici" le même lien que celui que nous avons avec les jeunes "d’ailleurs" à travers les réseaux sociaux. C’est une aventure pleine de sens, une mission qui nous tient à cœur. » 

    Culture Prime est aussi une réponse aux demandes du gouvernement français, qui a publié le 4 juin 2018 une feuille de route pour l’audiovisuel public, où il disait attendre une « transformation de l’offre ». La ministre de la Culture d’alors, Françoise Nyssen, (remplacée depuis par Franck Riester) affirmait : « L’audiovisuel public doit s’adresser aussi bien aux fidèles qu’aux digital natives, une génération née avec le numérique qui proclame le "où je veux, quand je veux" ».

    Il n’empêche que les plus rétifs aux réseaux sociaux ne seront pas oubliés. Une newsletter hebdomadaire recensera les meilleurs contenus culturels à retrouver sur les sites du service public.

    Transformation, nouveau public, et mise en commun des forces de frappe sont donc les maîtres-mots de ce projet, pour un audiovisuel public qui entend montrer sa puissance et sa capacité de travailler en commun. Tous les médias vont relayer sur leurs propres comptes Facebook et Twitter les contenus produits, en comptant sur l’addition de l’ensemble de leurs communautés, pour que la Culture Prime.

    Culture Prime : La Traviata
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.