GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Mars
Vendredi 22 Mars
Samedi 23 Mars
Dimanche 24 Mars
Aujourd'hui
Mardi 26 Mars
Mercredi 27 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Waly Dia: «Ensemble ou rien»

    media Waly Dia, à la Comédie de Paris, du jeudi au samedi, jusqu'au 5 janvier, et ensuite au Palais des Glaces à partir du 18 janvier. Comédie de Paris

    Si vous trouvez que l'actualité est trop lourde, entre terrorisme et manifestations, et que vous habitez à Paris, voici un concentré de rire sur les grands thèmes du moment... Le spectacle s'appelle « Ensemble ou rien ». Sur scène, Waly Dia, qui a fait ses armes au Comedy Club, le théâtre de Jamel Debbouze, grand découvreur de talents.

    Le mouvement #MeToo, le rap, Daech, l'équipe de France de football, l'homophobie ou les chats... Pendant une heure et quart, sans aucun temps mort, Waly Dia aborde des sujets d'actualité ... qu'il n'a pas choisi !

    « C’est le public qui les a choisis ! J’ai construit mon spectacle en faisant une tournée d’improvisation où je demandais aux gens – en arrivant sur scène : de quoi on parle ? C’était beaucoup d’improvisation pour savoir ce qui préoccupait les gens. Sentir ce qui trotte dans les têtes des gens. Et ce qu’on leur a mis aussi dans la tête : Daech, on les a matraqués avec ça, alors c’est juste une bande d’idiots qu’il faudrait ridiculiser. Mais, on a fait comme une idéologie qui planait au-dessus de nous, etc. Donc, toutes ces préoccupations-là, j’ai essayé d’y répondre le mieux que je pouvais. »

    « On n’a plus trop le choix »

    Pour Waly Dia, 30 ans, les humoristes peuvent, à leur manière, désamorcer les conflits qui minent la société.

    « Si ne on désamorce pas, on va tout droit à la catastrophe. J’ai l’impression qu’on n’a plus trop le choix. Si l’on ne fait pas, cela serait limite une faute professionnelle. On n’a pas les outils pour changer le monde, par contre, on a de quoi faire en sorte que les gens puissent un peu avoir de recul, parce que l’humour amène ce recul. »

    La plus grande fierté de Waly Dia, né de père sénégalais et de mère française, c'est d'attirer dans le public, depuis trois mois, des spectateurs de toutes origines : noirs, blancs... ou autres, jeunes ou moins jeunes, de Paris ou de sa banlieue.

    ► Écouter notre interview avec Waly Dia

    ► Waly Dia, à la Comédie de Paris, du jeudi au samedi, jusqu'au 5 janvier, et ensuite au Palais des Glaces à partir du 18 janvier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.