GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Mars
Dimanche 17 Mars
Lundi 18 Mars
Mardi 19 Mars
Aujourd'hui
Jeudi 21 Mars
Vendredi 22 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Culture

    Festival d'Angoulême: Toom éditions, ou la promotion de la BD africaine

    media «Vaudoo Soccer», tome 1: Temps additionnel, aux éditions Toom. Capture d'écran / toom-comics.com

    Le 46e festival international de la bande dessinée d'Angoulême, c'est comme chaque année le grand rendez-vous européen du « neuvième art ». Professionnels de la BD et lecteurs se retrouvent pour des conférences ou séances de dédicaces. Parmi les éditeurs, RFI a découvert une maison d'édition africaine basée à Orléans : Toom éditions.

    En deux ans et demi d'existence et Toom éditions compte déjà cinq titres à son catalogue. « On a La vie d’Andolo, qui se passe en RDC, Pas de visa pour Aïda, ça se passe au Sénégal, Djo’o bar au Cameroun, Vaudou Soccer autour du football au Cameroun, Akkey, dans le désert du Kalahari. C’est assez varié », nous explique Virginie Mwanda.

    Virginie Mwanda a fondé Toom éditions avec le dessinateur camerounais Simon Mbumbo, qui signe Vaudou soccer, une histoire de football au Cameroun. Plutôt que d'attendre un hypothétique contrat d'une grosse maison d'édition, l'auteur a alors choisi de lui faire confiance.

    Il se rappelle : « Je suis arrivé ici en 1999. J’ai fait des études et j’ai travaillé chez quelques maisons d’édition, mais j’ai aussi essuyé des rejets auprès des éditeurs. Parce qu’il n’y avait pas de collection dédiée à la bande dessinée africaine. »

    Mais l'objectif est aussi de repérer des talents africains, comme le Congolais Fathi Kabuika. « C’est difficile de vivre de l’art en RDC, nous confie ce dernier. Surtout que c’est un pays où le budget n’est pas focalisé sur l’art ou la peinture ou la bande dessinée. Ça m’a donné cette chance de publier à Toom Comics. »

    Simon Mbumbo fait se rencontrer auteurs et dessinateurs et crée des résidences d'artistes. « N’ayant pas de politique culturelle dans notre pays, si nous ne prenons pas l’initiative, on risque de ne pas avoir d’auteurs après nous. »

    Trois nouveaux titres sont en préparation pour enrichir le catalogue de Toom éditions.

    ► Lire aussi : A Angoulême, Emil Ferris reçoit le Fauve d'or pour le meilleur album BD

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.