GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Cinéma: une 69e Berlinale très féminine

    media Les affiches de la 69e Berlinale dans les rues de Berlin. Le Festival, avec ses 340 000 billets vendus et des films venus du monde entier, s’est imposé comme l’un des plus grands rendez-vous cinématographiques au monde. REUTERS/Fabrizio Bensch

    Le 69e Festival international du film de Berlin s’ouvre ce jeudi 7 février dans la capitale allemande. 23 films participent à la sélection officielle dont 17 seront en compétition pour recevoir dans dix jours la récompense suprême, l’Ours d’or du meilleur film. L’édition 2019 de la Berlinale est marquée par une forte présence féminine.

    Sept des 17 films en compétition à la Berlinale cette année ont été tournés par des femmes, une performance qui donne une sérieuse longueur d’avance à Berlin par rapport aux deux autres festivals majeurs, ceux de Cannes et de Venise. Depuis ses origines, marquées par la guerre froide, la Berlinale s’est toujours perçue comme un écho des débats politiques et sociétaux, un phénomène que son directeur a renforcé depuis 2001. Le mouvement #Metoo est passé par là, même si Dieter Kosslick souligne que la qualité des films reste le critère primordial de sélection dans un festival de première catégorie comme Berlin. L’Ours d’or a été gagné ces deux dernières années par des femmes.

    « The Kindness of Strangers » ouvre la Berlinale

    La Danoise Lone Scherfig ouvrira la compétition jeudi soir avec la première mondiale de The Kindness of Strangers, un drame qui se déroule à New York. L’Espagnole Isabel Coixet, habituée du festival de Berlin, a vu son film Elisa y Marcela retenu, comme la Polonaise Agnieszka Holland dont la première sélection à Berlin remonte à… 1981. Une présence féminine illustrée également par les films en langue allemande. A côté du réalisateur germano-turc Fatih Akin, Ours d’or 2004 pour Head on, trois réalisatrices sont en compétition : les Allemandes Angela Schanelec et la jeune Nora Fingerscheidt qui présente un premier long métrage ainsi que l’Autrichienne Marie Kreutzer.

    Une édition très féminine, mais aussi très française

    Last but not least, le jury sera présidé cette année par la Française Juliette Binoche. Et l’actrice britannique Charlotte Rampling se verra remettre un Ours d’or d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.

    C’est François Ozon, lui aussi un habitué du Festival du film de Berlin, qui représentera la France en compétition avec son film Grâce à Dieu sur les abus sexuels présumés commis par un prêtre français. Sa compatriote Agnès Varda présentera hors compétition un nouveau documentaire autobiographique. L’adieu à la nuit d’André Téchiné avec Catherine Deneuve sera également projeté hors compétition. Enfin, trois films chinois confirment la vigueur de cette filmographie que le festival de Berlin a très tôt mis en exergue.

    Juliette Binoche, présidente du jury international de la 69e Berlinale, le 7 février 2019. REUTERS/Hannibal Hanschke

    Dieter Kosslick, la mascote du Festival

    L’édition 2019 de la Berlinale marque la fin d’une époque. Son directeur Dieter Kosslick tire sa révérence après 18 ans à la tête du festival qu’il a fait profondément évolué. Il l’a d’abord marqué par sa personnalité. Son talent d’animateur, ses discours dans un anglais approximatif et son humour détonant en ont fait la mascotte du festival. Si ces choix cinématographiques n’ont pas toujours convaincu, Dieter Kosslick a donné un nouvel élan au festival du film. La Berlinale est devenue encore plus que par le passé un festival grand public avec 340 000 billets vendus l’an passé ce qui le distingue de Cannes et Venise.

    Le nombre de sections a été augmenté au risque de créer une offre pléthorique (plus de 400 films). Dieter Kosslick a lancé un campus pour les jeunes talents, introduit le cinéma culinaire, fait exploser le poids du marché où l’on vend des droits sonnant et trébuchant. Le septuagénaire qui a fait auparavant carrière dans les structures de soutien au cinéma allemand a donné une place plus importante aux films de son propre pays qui autrefois étaient presque mal vus à Berlin.

    En 2020, la Berlinale fêtera sa 70e édition

    Dieter Kosslick aura encore le temps de fêter son 71e anniversaire le 30 mai avant de rendre les clés de son bureau le lendemain. Il sera remplacé par deux personnes avec une séparation à l’avenir entre les fonctions de gestionnaire et celles de directeur artistique, fonction qui revient à l’Italien Carlo Chatrian qui dirigeait auparavant le festival de Locarno. C’est cette nouvelle équipe qui prépara le jubilé de 2020 avec la 70e édition du festival.

    Après l’édition 2019, Dieter Kosslick tirera sa révérence, après 18 ans en tant que directeur de la Berlinale. REUTERS/Fabrizio Bensch

    69e Berlinale, Festival international du film de Berlin, du 7 au 17 février.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.