GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Afrique

    Berlinale: «Flatland», un western sud-africain et féministe

    media Izel Bezuidenhout et Nicole Fortuin dans « Flatland », western réalisé par la Sud-Africaine Jenna Bass qui a aussi coécrit « Rafiki », le film de la réalisatrice kenyane Wanuri Kahiu. Flatland Productions

    Ce film a eu les honneurs de l’ouverture de la section Panorama à la 69e Berlinale, le Festival international du film de Berlin. « Flatland » est un western féministe et sud-africain, réalisé par une femme, Jenna Bass. Elle raconte l’histoire d’une femme détective partant à la recherche d’une jeune mariée. Cette dernière a tué un pasteur le soir de son mariage.

    Il y a des chevauchées au soleil couchant, un saloon, des personnages de shérif, de tueur fugitif, de jeune écervelé et la nécessité de faire respecter les règles dans une région aride… Mais Flatland se situe dans le parc naturel du Karoo en Afrique du Sud où l’on parle l’afrikaans. Surtout, les rôles principaux sont tenus par des femmes. La réalisatrice Jenna Bass, dont c’est le troisième film, y tenait particulièrement :

    « Les financiers ne croyaient pas vraiment que ce film puisse être un western parce que, un, je suis une femme et, deux, les personnages principaux sont des femmes. Ils me demandaient si ce n’était pas plutôt un road movie ou bien un récit d’initiation ou encore une comédie romantique. Moi, je répondais que je voulais réaliser un western. Les convaincre a pris du temps, mais j’y suis parvenue ! »

    A 32 ans, Jenna Bass s’approprie et féminise le western tout en abordant également les questions raciales encore vives en Afrique du Sud. Ce qui fait de Flatland un film à la fois rare et essentiel.

    ► Lire aussi : La cinéaste allemande Valeska Grisebach: «Le western est un genre universel», rfi, 28/5/2017

    ► Lire aussi : Tous les cinémas du monde : Spéciale Western, cowboys, indiens et Duel au soleil, rfi, 11/8/2018

    ► Lire aussi : Le Cinéma du Réel brise le rêve américain, rfi, 4/4/2011

    ► Lire aussi : La Berlinale ouvre avec «The Kindness of Strangers», rfi, 8/2/2019

    ► Lire aussi : Cinéma: une 69e Berlinale très féminine, rfi, 7/2/2019

    69e Berlinale, Festival international du film de Berlin, du 7 au 17 février.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.