GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 24 Avril
Jeudi 25 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Culture

    «Ma vie avec John F. Donovan», les grandes ambitions de Xavier Dolan

    media Kit Harington dans « Ma vie avec John F. Donovan », réalisé par Xavier Dolan. Shayne Laverdière

    C’est le nouveau film, très attendu, de Xavier Dolan qui sort mercredi 13 février dans les salles en France. « Ma vie avec John F. Donovan » est le septième long-métrage du cinéaste canadien. À 30 ans, dont dix ans de carrière, il s’entoure d’un casting prestigieux et livre une histoire sur les affres de la célébrité.

    À 30 ans, Xavier Dolan est un peu l’enfant terrible du cinéma canadien, le surdoué à qui on passe tout. Dès son premier film, en 2008, J’ai tué ma mère, il a rassemblé autour de lui une nuée de fans qui adorent son style, à nul autre pareil, et ses histoires, toujours centrées sur une poignée de thèmes : la famille, les mères possessives, la révélation - souvent difficile - de son homosexualité, par le héros.

    Rupert, double avoué de Dolan

    Ce nouveau film embrasse tous ces motifs, en les portant vers une autre dimension. Il court sur deux époques, deux histoires, deux personnages. Voici donc Rupert, double avoué du cinéaste, garçon d’une dizaine d’années, fan absolu d’une vedette de la télévision, John F. Donovan, avec qui il entretient une intense correspondance. Et voici le même, dix ans plus tard, pleurant Donovan qui s’est suicidé quand son homosexualité a été dévoilée.

    Grandes ambitions, petite déception

    Premier film en anglais de Xavier Dolan, Ma Vie avec John F. Donovan est doté d’un casting prestigieux, Susan Saradon, Kathy Bates, Natalie Portman. Grandes ambitions donc pour un film qui déçoit au final, avec son scénario bancal et son lyrisme un peu balourd, loin de ce à quoi le cinéaste canadien nous avait habitués.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.