GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Avril
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Aujourd'hui
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    «Dumbo», Tim Burton réussit la relecture du grand classique

    media Colin Farrell, Finley Hobbins et Nico Parker dans « Dumbo », de Tim Burton. Disney Enterprises

    Après Cendrillon et La Belle et la Bête, Disney poursuit la modernisation de ses classiques animés. Dans deux semaines sortiront Aladdin et Le Roi Lion, mais déjà ce mercredi 27 mars vous attend en salles en France un Dumbo en prises de vue réelles, avec de vrais acteurs comme les stars Eva Green, Danny DeVito ou Colin Farrell. Le géant du divertissement a confié la relecture de ce grand classique de 1941 à Tim Burton.

    Dumbo, l'éléphanteau né dans un cirque, est séparé de sa mère et va devoir apprendre à tirer parti de sa différence : ces grandes oreilles qui lui permettent de voler. Tim Burton reprend l'argument du classique animé de 1941, mais donne plus de place aux personnages humains. Celui qui s'occupe de la nouvelle star du cirque est un ancien combattant de la Première Guerre mondiale, alias Colin Farrell, un cavalier revenu manchot du conflit et qui a du mal à communiquer avec ses deux enfants.

    La panique du vide d’Eva Green

    Dumbo va susciter la convoitise d'un entrepreneur sans scrupules, créateur d'un parc d'attractions démesuré, interprété par Michael Keaton. Puis une acrobate française va finalement venir en aide à l'animal prodigieux. L'actrice Eva Green a dû surmonter sa peur panique du vide pour interpréter la trapéziste. C'est la troisième fois qu'elle joue sous la direction de Tim Burton. Et même si cette superproduction est une commande de Disney, elle discerne bien la pâte du réalisateur.

    « Il y a déjà ce thème du marginal mal aimé, parce qu’il est différent, raconte Eva Green. Dumbo est Tim Burton. Je pense que les gens vont être extrêmement émus quand ils vont voir le personnage de Dumbo dans ce film. Il a ses yeux bleus, ses longs sourcils… »

    Retrouver l’émotion et l’humour de Tim Burton

    Un Dumbo de synthèse parfaitement réussi. D'autant que l'on retrouve l'émotion et l'humour de Tim Burton, même s'il a dû gommer la noirceur gothique de ses précédents films.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.