GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Aujourd'hui
Mardi 25 Juin
Mercredi 26 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Culture

    «Séries Mania» et la mise en scène des migrants dans les séries

    media Membres du Jury au Festival 2019 de « Séries Mania » à Lille : Daniel Grou, Delphine De Vigan, Audrey Fleurot, la présidente du jury Marti Noxon, Juliana Margulies et Thomas Lilti. François Lo Presti / AFP

    À Lille, dans le nord de la France, se tient jusqu’au 30 mars « Séries Mania », le grand festival dédié aux séries télévisées. La manifestation attend plus de 50 000 visiteurs.

    450, c’est le nombre de séries que les organisateurs de Séries Mania ont visionnées, pour en retenir, au final, 70. Des productions du monde entier qui touchent à tous les genres : comédie, espionnage, enquête policière… Avec, cette année, une montée en puissance des séries géopolitiques.

    « C’était surtout frappant sur les migrants, affirme Frédéric Lavigne, le directeur artistique du festival. La mise en scène des migrants dans les séries. Des fois, ils essaient d’être un peu opportunistes, il ne faut pas être naïf non plus. Par exemple, il y a des polars qui intègrent des meurtres de migrants, des trafics de migrants… C’est une façon de renouveler le polar, peut-être de manière cynique aussi ou de manière opportuniste. Cette thématique est mondiale et touche le monde entier. »

    Des clandestins africains aux migrants kirghizes

    Les spectateurs pourront ainsi découvrir Eden, sur l’accueil des migrants, Asylum City, du nom du quartier de Tel-Aviv, où vivent les clandestins africains. Dans la série Identification, il est aussi question des migrants kirghizes en Russie.

    À croire que la télévision est plus prompte à s’emparer des grands sujets politiques que le cinéma. Pour preuve, le festival projettera aussi cette semaine une série sur le Brexit, une autre, Chimerica, sur le massacre de la place Tiananmen, et Baghdad Central, sur l’Irak post-Saddam Hussein.

     Séries Mania, Festival international consacré aux séries télévisées du monde entier, à Lille, du 22 au 30 mars.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.