GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    «Game of Thrones»: un final en forme d’apothéose

    media Emilia Clarke et Kit Harington dans la Saison 8 de la série « Game of Thrones ». © HBO

    C'est la série événement mondiale : après deux ans d'attente, les fans retrouvent « Game of Thrones », le trône de fer. La diffusion de la huitième et dernière saison vient de commencer sur la chaîne américaine à péage HBO et aussi dans 160 pays. En France, la chaîne par abonnement OCS proposait cette nuit la diffusion du premier épisode en simultanée avec les États-Unis. Un final en forme d'apothéose pour une ultime saison protégée comme un secret d'Etat, et dont chaque épisode a coûté 15 millions de dollars.

    Qui montera enfin sur le très convoité trône de fer ? Qui des Lannister, des Targaryens ou des Stark conquerra ce symbole du pouvoir de l'univers imaginaire Westeros, un monde d'héroïc fantasy teinté d’esthétique médiévale, créé il y a plus de vingt ans par l'écrivain américain George R. R. Martin.

    Différentes familles portent des croyances, des valeurs, des esthétiques différentes qui permettent aux spectateurs de tous les continents de s'y retrouver. Mais, en ce début de saison 8, une menace risque d’anéantir tout ce monde, des hordes de marcheurs blancs vont bientôt déferler sur tous les royaumes. Ava Cahen, auteur du livre Game of Thrones décodé qui vient de paraître aux éditions du Rocher.

    Une saga planétaire

    « Ce sont des créatures mort-vivantes. C’est la mort qu’elles amènent très concrètement. Mais on peut y voir aussi une allégorie du réchauffement climatique. Ces marcheurs blancs amènent l’hiver. "Winter is coming" est le gimmick de la série. L’hiver est là. Et l’on voit des puissants qui sont complètement aveugles à la menace du coup climatique.  »

    Voilà une saga planétaire qui réussit à entremêler intrigue politique, drame familial, sorcellerie, fiction historique et batailles épiques.

    ► Lire aussi : «Game of Thrones»: un final très attendu pour la série de tous les records

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.