GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Culture

    [Reportage] Collecte solidaire au Panthéon pour Bibliothèques sans frontières

    media Bibliothèques sans frontières a vocation à réduire les inégalités d’accès à l’éducation et à l’information. Getty Images

    L'association Bibliothèques sans Frontières a transformé le Panthéon à Paris en grande bibliothèque cette fin de semaine. L'objectif : inciter le public à donner des livres pour permettre l'accès aux savoirs et à la culture partout dans le monde. Un ouvrage apporté était échangé contre une entrée gratuite pour visiter le Panthéon. 

    Certains visiteurs apportent un livre, d’autres des sacs entiers.

    Jérémy Lachal, directeur de Bibliothèques sans Frontières, nous explique à qui ils sont destinés : « En France, par exemple, on équipe les hôtels sociaux du Samu social autour de Paris. On envoie aussi des livres dans des bibliothèques à l’international, mais en prenant toujours garde de faire attention à ne pas venir trop concurrencer les filières du livre local.

    Un reportage de Laura Martel aussi à écouter 20/05/2019 - par RFI Écouter

    Donc on envoie des livres, mais on essaie toujours, aussi, d’acheter auprès des éditeurs locaux. Et c’est pour cette raison que, quand les gens viennent nous donner leurs livres on leur dit toujours : Vous savez, vous allez donner une seconde vie à votre livre et votre livre va peut-être partir pour devenir un don, mais aussi, peut-être, qu'il sera revendu sur le marché de l’occasion en France. Et à travers les revenus de cette revente, on pourra acheter des livres aux éditeurs locaux dans les pays dans lesquels on travaille ».

    L’association travaille dans cinquante pays, en majorité africains.

    Nourrir aussi l'esprit

    Pierre, qui vient de donner un classique de l'auteur russe Fiodor Dostoïevski, est ravi de l’initiative : « Souvent, on donne accès, d’abord, à des choses qui permettent aux gens d’avoir une vie stable et normale : accès aux soins, à la nourriture, à un toit… on pense peut-être, effectivement, moins souvent à la culture, parce que c’est moins considéré comme essentiel à la survie.

    Mais l’esprit humain a besoin de ça pour survivre. Donc, même si le corps vit, il faut aussi faire vivre l’esprit ».

    Lors de la précédente édition, 8 000 livres avaient été collectés, un nombre qui devrait être dépassé cette année.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.