GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Culture

    France: le loto du patrimoine s'installe, deuxième tirage le 14 juillet

    media L'abbaye de Senanque, fondée en 1148, est l'un des joyaux de l'architecture cistercienne. Elle fait partie des sites qui seront aidés par l'argent récolté à l'occasion de la deuxième édition du loto du patrimoine. Getty Images

    Églises, châteaux mais aussi granges ou cuivreries, le ministre de la Culture a dévoilé mardi 11 juin, 103 nouveaux projets qui bénéficieront du loto du patrimoine. Le tirage aura lieu le 14 juillet. Avec les jeux de grattage, il devrait rapporter entre 25 à 30 millions d'euros.

    À l'annonce des projets sélectionnés, quelques heureux et forcément beaucoup de déçus puisque 1000 dossiers de candidatures avaient été envoyés à la Fondation du patrimoine. Les édifices sélectionnés par le loto du patrimoine sont autant des châteaux que du patrimoine agricole ou industriel, des bâtis religieux, des jardins, moulins, ponts, hameaux médiévaux ou maisons ayant appartenu à des personnages célèbres.

    Patrimoine privé ou public, les choix ont été répartis équitablement sur tout le territoire y compris à l'outremer, car la redistribution de la manne financière du loto du patrimoine fait l'objet d'un subtil dosage. Ces 103 sites s'ajoutent à 18 autres, dits emblématiques, que l'on connaissait déjà. Leur besoin de financement total s'élève à 78 millions d'euros dont une partie seulement sera prise en charge par le loto du patrimoine

    Tout le monde peut jouer

    75% des gains du loto du patrimoine seront redistribués en priorité aux joueurs sauf que l'on aura en plus le sentiment de faire une bonne action. Les Français sont très attachés à leur patrimoine, l'incendie de Notre Dame de Paris en avril dernier a soulevé une émotion énorme et provoqué un afflux de dons mais Stéphane Bern, le monsieur patrimoine mandaté par l'Élysée, n'a de cesse de rappeler que des centaines d'églises de campagne aussi anciennes que la cathédrale de Paris meurent en silence. Les églises représentent à elles seules 25% des monuments en péril en France. Il va donc falloir jouer, c'est presque une mission d'utilité publique ! La Française des Jeux reverse 10 % du montant des tickets à gratter à la Fondation du patrimoine et 25 % des billets de loto.

    Quand jouer ?

    Contrairement à la première édition, le tirage du super loto et la mise en vente des jeux à gratter n'interviendront pas à la même date. Les tickets mission Patrimoine seront mis en vente en septembre prochain, au moment des traditionnelles journées du patrimoine. Tandis que le tirage spécial du loto aura lieu le 14 juillet, jour de fête nationale et symbole patriotique. Avant cela, le Tour de France qui passera par quelques-uns des sites bénéficiaires du jeu servira de caisse de résonnance.

    Polémique autour des taxes prélevées par l’État

    Pas de dérogation possible : il s'agit d'un jeu d'argent qui sera taxé aux alentours de 7% comme le veut la loi, mais le ministère de la Culture compense par une dotation équivalente à l'intégralité de ce prélèvement, donc au final il n'y aura pas de pertes pour le patrimoine.

    Le loto du patrimoine crée l'an dernier a déjà permis de récolter 43 millions d'euros. 156 sites sont déjà en travaux grâce à cet argent et l'opération semble s'installer dans le paysage. Outre le loto du patrimoine, Stéphane Bern continue d'essayer d'associer des mécènes privés. C'était le cas lors de la première édition, cette fois l'assureur AXA s'est engagé sur 3 ans à verser 1,5 million d'euros.

    Tout est bon pour amasser de l'argent pour l'immense chantier de restauration du patrimoine français : éditions spéciales de pièces de collection de la monnaie de Paris, timbres postes. L'an dernier de nombreux Français s'étaient étonnés du faible pourcentage finalement reversé à la Fondation du patrimoine. Mais pour Stéphane Bern, il ne faut pas oublier qu'il s'agit avant tout d'un jeu d'argent. À ceux qui disent qu'il n'y a pas assez pour la Fondation du patrimoine, il répond : « Faites un don. C'est plus simple et en plus c'est défiscalisé ! »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.