GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 13 Janvier
Mardi 14 Janvier
Mercredi 15 Janvier
Jeudi 16 Janvier
Aujourd'hui
Samedi 18 Janvier
Dimanche 19 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    «France Médias», la future holding de l'audiovisuel public français

    media Le ministre de la Culture Franck Riester a annoncé la création de la holding «France Médias» ce mardi 24 septembre 2019. RFI

    Une holding baptisée « France Médias », va être créée pour piloter les quatre sociétés de l'audiovisuel public français. Cette réforme avait été annoncée par le président Macron au début de son quinquennat.

    Franck Riester a annoncé dans le journal Le Figaro le calendrier du projet de réforme de l'audiovisuel français. Le ministre de la Culture précise les ambitions et les contours du nouveau groupe de l'audiovisuel français « France Médias » qui sera créé au tout début de l'année 2021.

    L'objectif est d'unir les forces, de créer un pôle puissant pour toucher tous les publics et contrer la concurrence générée par les plateformes du type Netflix. « France Médias », la société mère, détiendra 100% du capital des quatre sociétés filles : à savoir la radio, la télévision publique, l'Institut national de l'audiovisuel et l'audiovisuel extérieur composé de RFI, France 24 et Montecarlo Doualiya.

    Un poids lourd dirigé par une seule tête

    « France Médias » entend ainsi devenir un poids lourd dirigé par une seule tête, qui assurera la stratégie et la coordination. Le président de la nouvelle entité sera choisi par le conseil d'administration où l'État ne devrait pas être majoritaire. Il sera ensuite nommé par le président de la République après avis du Conseil supérieur de l'audiovisuel et du Parlement. Un système qui garantit au mieux l'indépendance, assure le ministre de la Culture.

    Les quatre directeurs des filiales seront, eux aussi, choisis par leurs conseils d'administration à partir de la fin 2022, car avant le grand « big bang » la loi va instaurer une période de transition. À noter que les chaines Arte et TV5 Monde, financées par plusieurs pays, ne sont pas concernées par cette réforme.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.