GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle-Zélande: éruption d'un volcan très fréquenté par les touristes
    Culture

    «Les Indes galantes», une relecture hip hop de Bintou Dembélé

    media « Les Indes galantes », une relecture hip hop de l'opéra de Jean-Philippe Rameau par Bintou Dembélé à l’Opéra national de Paris. © Little Shao / OnP

    Elle se définit d’origine hip hop et fait actuellement fureur à l’Opéra Bastille à Paris. Bintou Dembélé est la première femme noire à signer une chorégraphie au sein de cette institution de 350 ans, pour « Les Indes galantes » de Jean-Philippe Rameau.

    Loin des pointes et des tutus, Bintou Dembélé laisse parler la rue dans sa danse. Pour Les Indes galantes, ce chef-d’œuvre du XVIIIe siècle, elle propose une relecture radicalement nouvelle à travers des danses urbaines.

    Née en région parisienne de parents sénégalais, elle est l’une des pionnières du hip hop en France, une passion qu’elle découvre à 10 ans, seule fille au sein des groupes. En 2002, elle fonde sa propre compagnie, Rualité - entre Rue et Réalité, dans le but d’explorer des cultures marginales, l’histoire coloniale et ses propres racines à travers toute une palette de danses urbaines.

    Se réapproprier des choses

    « J’aime à les nommer les danses du cri du corps. Elles émanent assez souvent de contextes politiques, économiques et culturels assez tendus. Beaucoup viennent des États-Unis comme le hip hop, le krump ou le voguing et le waacking, mais on a une danse spécifiquement française qui est l’électro, née en région parisienne, dans les clubs, et qui traduit aujourd’hui un peu la jeunesse et la manière de se réapproprier des choses qui peuvent leur manquer culturellement ou bien socialement. »

    Il y a du sens et du sensible dans les créations de Bintou Dembélé - qu'elle travaille avec le rappeur MC Solaar, se mêle au slam de Grand Corps Malade ou danse sur les rythmes baroques de Rameau, l'idée reste de bâtir des ponts entre des univers éloignés.

    ► À écouter aussi : notre Rendez-vous Culture du 4/10/2019 est consacré aux Indes galantes

    ► Les Indes galantes, opéra de Jean-Philippe Rameau, chorégraphie de Bintou Dembélé, mise en scène de Clément Cogitore, à l’Opéra Bastille de Paris, jusqu’au 15 octobre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.