GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    [Vidéo] L’Abécédaire de Barbara Cassin

    media Barbara Cassin, nouvelle académicienne AFP/François Guillot

    La philosophe Barbara Cassin est entrée ce mois-ci à l’Académie française, au fauteuil 36 qui fut celui de La Bruyère. Principale tâche de tout académicien : travailler au Dictionnaire et œuvrer à l’enrichissement de la langue française.

    Armée d’une épée high-tech en cuir et fibre de verre, sur laquelle est inscrite la formule de Jacques Derrida « Plus d’une langue », Barbara Cassin a prononcé son discours de réception le 17 octobre dernier. Elle devient ainsi la neuvième femme élue à l’Académie française depuis sa création en 1634 et la cinquième à siéger aujourd’hui sous la Coupole. Philosophe et philologue, philosophe et traductrice, elle insiste sur cette conjonction de coordination qui dit l’accroissement comme elle aime à penser entre les langues, à étudier les visions du monde que portent les langues. Traditionnellement, les académiciens offrent un mot et c’est « vigueur » qui lui a été attribué. Un mot qui va parfaitement à cette nouvelle immortelle qui siègera dorénavant à la Commission du Dictionnaire qui élabore actuellement la 9e édition, en travaillant sur la lettre V.

    Auteure du Dictionnaire des intraduisibles actuellement en cours de traduction en wolof, Barbara Cassin apporte aussi avec elle sous la Coupole son amour pour le poète René Char, son amitié pour des intellectuels de gauche comme Jacques Derrida ou Alain Badiou et son goût pour l’engagement collectif et l’altérité qui la font travailler aujourd’hui sur un Dictionnaire des trois monothéismes et un glossaire de l’administration française qui décryptera le vocabulaire bureaucratique français pour les primo-arrivants . « Défendre la langue française, c’est toujours se glisser dans les différences et lacunes avec les autres langues », dit-elle.

    ► En vidéo, quelques mots choisis par la philosophe et nouvelle académicienne :

     

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.