GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    Le prix Médicis attribué à Luc Lang pour «La tentation»

    media L'écrivain Luc Lang lors de son discours à l'occasion du prix Médicis, à Paris, le 8 novembre 2019. ERIC FEFERBERG / AFP

    Dans son roman, l'écrivain questionne la nature humaine et la nature animale.

    Remarqué depuis sa sortie, La tentation, finaliste cette semaine pour le prix Femina, a reçu ce vendredi un autre prix majeur, le Médicis.

     À lire aussi : Luc Lang, sur la ligne de crête

    Le roman de Luc Lang s'ouvre sur une scène en suspens : un homme armé d'un fusil pointé sur un cerf. C'est un chasseur qui avoue aimer la traque et ce pouvoir de tuer. Pourtant ce jour-là, il hésite, blesse l'animal et finit par l'emmener dans sa voiture pour le soigner.

    Que s'est-il passé ? Pourquoi est-il passé si radicalement de la mort à la vie ? Avec ce point de départ surprenant, l'écrivain donne le ton de sa fiction qui raconte comment le monde peut basculer en une seconde et comment une personne peut prendre conscience de la violence.

    Apocalytique

    Après une douzaine de livres, dont Mille six cents ventres récompensé par le prix Goncourt des lycéens, Luc Lang propose un roman à la fois très réaliste, très contemporain, mais aussi très biblique avec cette idée d'une apocalypse à venir et de la bestialité présente en chaque être humain.

    Le Médicis étranger a été attribué à l’Islandaise Audur Ava Olafsdottir pour Miss Islande, traduit de l’islandais par Éric Boury (Zulma). Le Médicis essai a été attribué à Bulle Ogier et Anne Diatkine pour J’ai oublié (Seuil).

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.