GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Irak: une attaque fait 12 morts dans la ville sainte chiite de Kerbala (sécurité)
    • Yémen: les rebelles annoncent vouloir arrêter toutes les attaques contre l'Arabie (dirigeant insurgé)
    • Affaire Karachi: le parquet demande un procès pour Balladur et Léotard (source judiciaire)
    • Respect de la vie privée: Facebook suspend des dizaines de milliers d'applications
    Dépêche

    Amical: l'Argentine sans ses stars étrille le Mexique

    Par AFP
    media L'Argentin Lautaro Martínez auteur d'un triplé lors du match amical face au Mexique, à San Antonio, le 10 septembre 2019 GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

    L'équipe d'Argentine de foot, sans ses stars Lionel Messi, Sergio Agüero et Angel di Maria, n'en n'a pas moins étrillé le Mexique 4 à 0, mardi à l'Alamadome de San Antonio (Texas), avec un triplé de Lautaro Martinez.

    Sur une pelouse en mauvais état, l'Albiceleste, profitant des errements de la défense centrale mexicaine composée de Nestor Araujo et Carlos Salcedo, a assommé les Aztèques, et plié l'affaire en moins de 40 minutes.

    Martínez, l'attaquant de l'Inter Milan, a d'abord frappé deux fois, aux 17e et 22e minutes. Son coéquipier du Paris SG, Leandro Paredes, a marqué le but du 3-0 à la 33e minute, avant que Martinez, encore lui, ne réussisse le hat-trick en inscrivant son troisième but à la 39e minute.

    Martinez a tout d'abord mystifié trois défenseurs pour ouvrir le score d'un tir à ras de terre (1-0, 17e). Il a doublé la mise cinq minutes plus tard devant une défense étrangement absente, sur une passe de Palacios.

    Paredes, qui n'est que remplaçant au PSG, a profité d'un penalty sifflé pour une main dans la surface d'un Mexicain pour corser l'addition (3-0, 33e).

    Enfin, Martinez a porté le coup de grâce à une armée mexicaine en déroute à la 39e minute, une fois de plus sur une passe de Palacios, qui a récupéré un ballon perdu au milieu de terrain par Edson Alvarez. Martinez a résisté à une charge de Araujo avant d'effacer le gardien Guillermo Ochoa (4-0, 39e).

    Les Argentins ont encore eu des occasions en seconde période, mais le score n'a plus bougé jusqu'au coup de sifflet final. Et Gerardo Martino, l'Argentin d'en face, a déploré sa première défaite en 12 matches comme sélectionneur de l'équipe du Mexique. Mais quelle défaite !

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.