Réécouter
Chronique de Mamane
Ruissellement
Mamane.
 
GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Janvier
Dimanche 13 Janvier
Lundi 14 Janvier
Mardi 15 Janvier
Aujourd'hui
Jeudi 17 Janvier
Vendredi 18 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dépêche

    Angleterre: Bielsa reconnaît avoir fait espionner son adversaire et s'en excuse

    Par AFP
    media Le manager de Leeds, Marcelo Bielsa, a reconnu avoir envoyé quelqu'un espionner Derby avant leur match de Championship du 11 janvier 2019 AFP

    Leeds a augmenté son avance en tête du Championship, la D2 anglaise, après sa victoire 2-0 devant Derby, vendredi, mais son entraîneur Marcelo Bielsa a reconnu avoir fait espionner son adversaire avant la rencontre et présenté ses excuses, tout en avouant avoir recours à cette pratique depuis 20 ans.

    "C'est vrai qu'il y avait quelqu'un de Leeds United. La responsabilité m'incombe. Que ce soit légal ou non, juste ou injuste, je reconnais que (l'entraîneur de Derby) Frank Lampard et (son club) peuvent estimer que ce n'était pas la bonne chose à faire", a reconnu le technicien argentin, qui a avoué qu'il n'avait "pas demandé la permission à Leeds United".

    Un peu plus tôt, Derby avait publié un communiqué signalant la présence d'un intrus "se conduisant de manière suspecte", jeudi dans son centre d'entraînement pendant les préparatifs du match.

    Bielsa, qui a dirigé les sélections d'Argentine et du Chili ainsi que bon nombre de clubs européens, prétend avoir eu recours au même procédé durant les entraînements des formations adverses pendant presque 20 ans. Selon lui, tout avait démarré lors des qualifications de l'Argentine pour le Mondial-2002.

    "Sans chercher à trouver une justification quelconque, j'avais eu recours au même procédé lors des qualifications de l'Argentine au Mondial", a-t-il ajouté dans une interview à Sky Sports.

    Lampard est persuadé que Leeds devait être sanctionné s'il était avéré que Bielsa avait fait espionner ses adversaires tout au long de la saison.

    "Il l'a reconnu, alors c'est facile à traiter. Cela revient à la Ligue de s'occuper de l'affaire. Visiblement, cela ne concerne pas que Derby County. L'autre jour, avant notre défaite 4-1 lors de notre premier match face à eux, il y avait quelqu'un. Leeds peut vous battre 4-1 parce qu'ils ont une équipe fantastique. Mais il y avait quelqu'un dans le buisson", s'est emporté Lampard.

    "A mon avis, ce n'est pas bien sur le plan sportif. Si j'ai l'opportunité d'aller dans un autre pays, je me renseignerai pour m'informer de la pratique dans ce pays et je la respecterai. Cela a perturbé notre préparation", a conclu Lampard.

    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.