GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    États-Unis: Donald Trump lance officiellement sa campagne pour un deuxième mandat
    Dernières infos
    • Trump accuse les démocrates d'être guidés par «la haine»
    • Trump: «Le monde entier» envie la santé de l'économie américaine
    • Trump dénonce les «Fake News» dès le début de son meeting en Floride
    • Trump lance sa campagne pour 2020 depuis Orlando en Floride
    • Le Japon accuse un déficit commercial en mai, nouveau repli des exportations
    • Attribution du Mondial 2022 au Qatar: Michel Platini ressort libre de garde à vue
    • Canada: Trudeau annonce l'agrandissement d'un oléoduc controversé
    Dépêche

    Athlétisme: Semenya remporte le 2000 m à Montreuil

    Par AFP
    media La Sud-Africaine Caster Semenya lors des championnats du monde de Londres le 13 août 2017 AFP/Archives

    La Sud-Africaine Caster Semenya, engagée dans une bataille juridique contre la Fédération internationale (IAAF) et son règlement sur les athlètes hyperandrogènes, a remporté mardi le 2000 m du meeting de Montreuil.

    La double championne olympique du 800 m, qui disputait sa première course depuis l'entrée en application des nouvelles règles édictées par l'IAAF et n'avait jamais couru cette distance absente des grands championnats, l'a emporté en 5 min 38 sec 19 devant les deux Ethiopiennes Hawi Feysa (5 min 38 sec 60) et Adanech Anbesa (5 min 39 sec 90).

    Depuis le 8 mai, les athlètes hyperandrogènes comme Caster Semenya doivent suivre un traitement pour faire baisser leur taux de testostérone pendant six mois consécutifs avant de pouvoir participer à une compétition internationale du 400 m au mile (1.609 m).

    Semenya a dans un premier temps saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS), qui a rejeté son recours, avant de déposer un appel devant le Tribunal fédéral suisse. La justice suisse a provisoirement suspendu l'application du règlement, seulement pour la Sud-Africaine, jusqu'à la tenue d'une nouvelle audience.

    kn-rg/dga

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.