GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Avril
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 25 Avril
Jeudi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Football: le FC Liverpool s'impose 5-2 en demi-finale aller de la Ligue des champions contre l'AS Roma
    Dernières infos
    • Grève SNCF: l'invitation à Matignon, «un recul du gouvernement à mettre au crédit» de la mobilisation (syndicats)
    • Nucléaire iranien: Trump veut un nouvel accord avec des fondations «solides»
    • La Corée du Nord doit «éliminer» son arsenal nucléaire (Trump)
    • Macron souhaite avec Trump «pouvoir travailler à un nouvel accord avec l'Iran», à plus long terme
    • Arménie: l'opposant Pachinian se dit «prêt à diriger le pays» (conférence de presse)
    • Israël: le gouvernement annule son plan d'expulsion de migrants africains
    Dépêche

    C1: Buffon doit "faire attention", prévient le chef des arbitres italiens

    Par AFP
    media Gianluigi Buffon, exclu face au Real le 11 avril 2018, à Madrid AFP/Archives

    Le légendaire gardien de but de la Juventus Turin Gianluigi Buffon devrait tempérer ses propos envers les arbitres, s'il veut se tourner vers une carrière d'entraîneur, a mis en garde lundi le président du syndicat des arbitres italiens.

    L'agressivité verbale de "Gigi" Buffon en Ligue des champions face au Real Madrid la semaine dernière lui avait valu une expulsion dans les arrêts de jeu du quart de finale emporté par les madrilènes. Après la rencontre, le portier italien avait également qualifié l'arbitre anglais Michael Oliver de "meurtrier" qui a une "poubelle" en guise de coeur.

    "Buffon est un grand champion qui, je l'espère, aura une grande carrière de manager", a confié Marcello Nicchi sur une radio italienne. "Mais à un certain niveau, il faut faire attention à ce que vous dites. Il y a toujours des enfants qui écoutent."

    Si l'incident était survenu en Italie, "j'aurais défendu l'arbitre", a assuré le chef des hommes en noir italiens. "Ils ne peuvent pas être menacés, ni avant, ni pendant, ni après le match."

    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.