GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 24 Novembre
Samedi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Un accord a été signé ce jeudi entre la Birmanie et le Bangladesh pour le rapatriement des Rohingyas, sur la base de l’accord de 1992 entre les deux pays. Le Bangladesh va devoir envoyer des formulaires remplis par les réfugiés qui précisent leur adresse en Birmanie, et une décharge disant qu’ils reviennent volontairement. Selon le ministère de l’Information birman, la Birmanie acceptera ceux qui pourront présenter des documents d’identification délivrés par le passé par le pays.

    Dépêche

    Espagne: Rafael Nadal opposé à un référendum en Catalogne

    Par AFP
    media L'Espagnol Rafael Nadal, le 10 septembre 2017 à New York AFP

    L'Espagnol Rafael Nadal, N.1 mondial de tennis, originaire de Majorque, a pris position mardi contre la tenue d'un référendum d'autodétermination le 1er octobre en Catalogne, un scrutin voulu par les indépendantistes mais interdit par les institutions espagnoles.

    "Je crois que (ce vote) le 1er octobre ne devrait pas se produire parce que, de mon point de vue, chacun doit respecter les lois", a déclaré le Majorquin dans une interview au quotidien espagnol El Mundo.

    "Les lois sont ce qu'elles sont et on ne peut pas les ignorer juste parce qu'on a envie de les ignorer. Je ne peux pas brûler un feu rouge parce que ce feu rouge ne me paraîtrait pas correct", a-t-il expliqué.

    Né à Manacor, sur l'île de Majorque aux Baléares, Nadal est membre du Real Club de Tenis Barcelona (RCTB), club qui organise chaque année le tournoi ATP 500 de Barcelone. Le N.1 mondial, vainqueur dimanche à l'US Open de son 16e tournoi du Grand Chelem, a remporté dix fois l'épreuve barcelonaise, dont le court central a été rebaptisé à son nom.

    "Je me sens très proche des Catalans, mais je me sens très Espagnol également. Je n'imagine pas une Espagne sans la Catalogne. Je n'aimerais pas voir ça", a poursuivi Nadal.

    "J'estime que tous ensemble, nous devrions pouvoir nous entendre, cela ne fait pas de doute. Je pense qu'il faut faire un effort pour trouver un terrain d'entente parce que nous sommes plus forts unis que divisés. L'Espagne est meilleure avec la Catalogne, et la Catalogne est meilleure avec l'Espagne", a-t-il conclu.

    Ces déclarations interviennent au lendemain d'une grand rassemblement dans les rues de Barcelone à l'occasion de la "Diada", la fête de la Catalogne. Plusieurs centaines de milliers de Catalans ont manifesté pour revendiquer l'indépendance de leur région et promettre de participer au référendum annoncé pour le 1er octobre.

    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.