GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Février
Jeudi 15 Février
Vendredi 16 Février
Samedi 17 Février
Aujourd'hui
Lundi 19 Février
Mardi 20 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • JO-2018-slalom géant: Marcel Hirscher décroche une 2e médaille d'or, Kristoffersen en argent, Pinturault en bronze
    • Deux Palestiniens tués par l'armée israélienne (sources médicales)
    Dépêche

    JO-2018: un 1er titre et un record en fond pour le prodige Klaebo

    Par AFP
    media Le fondeur norvégien Johannes Klaebo vainqueur du sprint classique, aux JO de Pyeongchang, le 13 février 2018 AFP

    Considéré comme le fondeur le plus attendu des JO-2018, le Norvégien Johannes Klaebo est devenu mardi le plus jeune médaillé d'or olympique de sa discipline après son sacre lors du sprint classique à 21 ans et 114 jours.

    Le précédent record appartenait au Suédois Gunde Svan, qui avait 22 ans et 32 jours quand il avait été titré sur le 15 km classique en 1984 à Sarajevo.

    Klaebo a dominé l'Italien Federico Pellegrino et le Russe sous bannière olympique Alexander Bolshunov. Klaebo, qui fait figure de possible successeur de la légende Björn Daehlie, octuple champion olympique, efface ainsi sa mésaventure du skiathlon, course qu'il avait terminé dimanche à une piètre 10e place.

    Médaillé de bronze en sprint libre à Lahti (Finlande) aux Mondiaux-2017, Klaebo a véritablement explosé cet hiver, enchaînant podiums et succès. Plus jeune vainqueur de la Coupe du monde de sprint, en 2017 à 20 ans, il écrase le ski de fond mondial cette saison avec douze podiums, dont dix victoires, une place en tête du classement général de la Coupe du monde ainsi que de la Coupe du monde de sprint.

    Chez les dames, c'est la Suédoise Stina Nilsson qui a remporté haut la main le premier titre olympique de sa carrière en devançant la Norvégienne Maika Caspersen Kalla, sacrée à Sotchi en 2014 sur le sprint libre, et la Russe sous bannière olympique Yulia Belorukova.

    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.