GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dépêche

    Marathon: les frères Ingebrigtsen en lièvres de luxe pour aider Kipchoge à passer sous les 2h

    Par AFP
    media Le Kényan Eliud Kipchoge franchit en vainqueur la ligne d'arrivée du marathon de Londres, le 28 avril 2019 AFP/Archives

    Les trois frères norvégiens Henrik, Filip et Jakob Ingebrigtsen ont annoncé qu'ils seraient présents le 12 octobre à Vienne pour aider le Kényan Eliud Kipchoge dans sa deuxième tentative pour courir un marathon en moins de deux heures.

    Le champion olympique (2016) et recordman du monde (2h01:39) du marathon Eliud Kipchoge (34 ans) se lance pour la deuxième fois dans ce défi privé: il avait couru les 42,195 km en 2 heures 25 sec sur l'autodrome de Monza (Italie) en mai 2017, aidé par un ravitaillement sur mesure, une voiture et plusieurs coureurs qui se relayaient pour le protéger du vent et lui donner le tempo.

    La performance de Monza n'avait pas été homologuée par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) compte tenu de ces conditions.

    Parmi les "lièvres", il pourra compter à Vienne sur les frères Ingebrigtsen, trois cadors du demi-fond mondial, qui ont le même équipementier que le Kényan: Henrik (28 ans, champion d'Europe 2012 sur 1.500 m), Filip (26 ans, médaillé de bronze mondial en 2017 sur 1.500 m) et le jeune prodige Jakob (18 ans, double champion d'Europe 1.500 et 5.000 m en 2018).

    "Ce ne sera pas une compétition pour nous, on sera juste des assistants", a indiqué Filip à la radio-télévision norvégienne NRK.

    "Il faut que beaucoup de choses fonctionnent pour battre ce record, et il faut être dans un bon jour. Il en était proche la dernière fois et il a amélioré son record personnel depuis, alors s'il dans la même forme qu'à Berlin, je m'attends à un record", a-t-il ajouté.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.