GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dépêche

    Mondial-2019: succès laborieux et pluvieux pour les Suédoises contre le Chili

    Par AFP
    media

    La Suède a dû attendre les dix dernières minutes pour prendre le dessus sur les novices chiliennes (2-0), mardi à Rennes, lors du premier match du groupe F, perturbé par la méteo, au Mondial féminin de football.

    Dans un match interrompu une quarantaine de minutes au milieu de la seconde période en raison d'un violent orage, la lumière est venue de l'entrée en jeu de Madelen Janogy à dix minutes de la fin.

    L'attaquante remuante a d'abord bénéficié d'un contre favorable, exploité par l'ancienne Parisienne Kosovare Asllani qui a pu ouvrir le score d'une frappe sous la barre (1-0, 83e), avant de se charger elle-même de doubler la mise après un très bel enchaînement dans la surface (2-0, 90+4).

    Un résultat amer pour le Chili qui disputait, après l'Afrique du Sud, la Jamaïque et l'Ecosse, le premier match de son histoire dans un Mondial féminin.

    Avec ses moyens limités techniquement et physiquement, mais avec beaucoup d'abnégation et de discipline, les Sud-américaines ne sont pas passé loin d'accrocher la 9e nation mondiale au classement FIFA.

    Le trio offensif suédois Asllani, Sofia Jakobsson et Stina Blackstenius était pourtant séduisant sur le papier.

    Mais il s'est trop souvent enferré dans l'axe, ne bénéficiant pas non plus de beaucoup de solutions sur les ailes de la part des latérales.

    Il a aussi manqué de variété et de vitesse d'exécution pour vraiment mettre l'arrière-garde chilienne hors de position.

    Maladroites dans le dernier geste - ne cadrant que 6 tirs sur 24 tentatives - les Scandinaves sont aussi tombées sur une Christiane Endler qui a justifié son titre de meilleure gardienne de la D1 féminine française.

    Endler a notamment réalisé un arrêt incroyable sur sa gauche pour repousser une déviation de la tête de Nilla Fischer après un corner (26e). Puis elle a été à nouveau décisive en sortant devant Stina Blackstenius qui filait au but (37e) et a réalisé une belle parade sous sa barre sur une tentative de Jakobsson (74e).

    La Suède va devoir hausser son niveau de jeu, dès le match contre la Thaïlande dimanche prochain et surtout contre les favorites américaines pour le dernier match de la poule où se jouera certainement la première place.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.