GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dépêche

    Tennis: Paire éliminé d'entrée par Wawrinka à Rotterdam

    Par AFP
    media Le Français Benoît Paire lors du premier tour de l'Open d'Australie le 15 janvier 2019 AFP/Archives

    Benoît Paire, déjà sorti à Montpellier dès le premier tour, n'a pas fait mieux à Rotterdam en s'inclinant dès son entrée en lice face au Suisse Stan Wawrinka, vainqueur 7-6 (7/4), 6-1, lundi.

    Le Français, également éliminé au premier tour à Rotterdam en 2013, 2016 et 2017, s'est bien battu au cours du set initial où il a même disposé de trois balles de première manche, à 5-3, avant perdre le jeu décisif et de faire exploser, de rage, sa raquette.

    Mais Wawrinka a reconnu que le match avait été difficile: "Affronter un ami dont vous connaissez parfaitement le jeu n'est pas chose aisée".

    Après un set très disputé et 45 minutes d'échanges, Paire, âgé de 29 ans et 58e joueur mondial, s'est incliné sans combattre lors d'une seconde manche à sens unique. Un peu comme à Montpellier lorsqu'il s'était autodétruit 6-2, 6-0 face au Tchèque Tomas Berdych, la semaine passée.

    Wawrinka, 68e mondial, affrontera au deuxième tour soit le Canadien Milos Raonic, qui l'avait éliminé en quatre jeux décisifs au dernier Open d'Australie, soit l'Allemand Philipp Kohlschreiber.

    "C'est difficile d'affronter Paire mais j'ai réussi à retrouver ma concentration. Je me suis battu durement pour retrouver mon rythme", a ajouté Wawrinka en soulignant que son genou ne le gênait plus.

    Victorieux à Rotterdam en 2015, le Suisse de 33 ans avait suivi pendant plus d'un an des sessions de rééducation après son opération à un genou en 2017.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.