GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Aujourd'hui
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Dépêche

    Tennis: Tsonga reçoit une "wild-card" pour... les qualifications à Miami

    Par AFP
    media Jo-Wilfried Tsonga lors du tournoi de Rotterdam, le 14 février 2019 ANP/AFP/Archives

    Jo-Wilfried Tsonga, ancien N.5 mondial désormais 118e au classement ATP, a reçu des organisateurs du Masters 1000 de Miami (19-31 mars) une invitation ("wild-card") pour les qualifications, et non pour le tableau principal.

    Après une saison 2018 perturbée par une blessure à un genou, Tsonga, 33 ans, a remporté un titre en 2019, en février à Montpellier, et atteint les quarts de finale du tournoi de Rotterdam la semaine suivante.

    Mais le Manceau a fait l'impasse sur le Masters 1000 d'Indian Wells en raison d'une maladie génétique diagnostiquée tard dans sa carrière (drépanocytose) qui complique sa récupération après de longs voyages.

    Les organisateurs du tournoi de Miami ont accordé leurs "wild-cards" à des joueurs en devenir et/ou passés par l'académie IMG, comme l'Américain Chris Eubanks, le Serbe Miomir Kecmanovic, quart-de-finaliste surprise à Indian Wells, l'Espagnol Nicola Kuhn, le Taïwanais Chun Hsin Tseng, et au vétéran espagnol David Ferrer (36 ans) qui prendra sa retraite en fin de saison.

    Tsonga n'a pas participé aux deux dernières éditions du tournoi floridien. Il y a atteint les quarts de finales à trois reprises.

    "JWT" n'a plus participé à des qualifications d'un tournoi ATP depuis juin 2007 et le tournoi sur gazon du Queen's qu'il avait abordé, à 22 ans, avec le 121e rang mondial.

    Parmi les "wild-cards" attribuées pour le tournoi féminin, l'une est revenue à la prodige américaine Coco Gauff, 14 ans, et à la Japonaise Mari Osaka, soeur ainée de la N.1 mondiale, Naomi Osaka.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.