GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cuba dénonce l'«expulsion injustifiée» par Washington de deux de ses diplomates (ministre des Affaires étrangères)
    • Washington expulse deux diplomates cubains à l'ONU accusés d'atteinte à la sécurité nationale (département d'Etat)
    • Justin Trudeau considère «totalement inacceptable» de s'être grimé en Noir
    Dépêche

    Tour d'Espagne: l'inattendu Quintana s'invite sur le podium, Roglic garde la tête

    Par AFP
    media Nairo Quintana, parti 6e d'Aranda de Duero le 11 septembre 2019, a décroché une 2e place sur le podium à Guadalajara au soir de la 17e étape de La Vuelta AFP

    Primoz Roglic tient le choc: le Slovène a conforté son maillot rouge mercredi lors de la 17e étape du Tour d'Espagne remportée par le Belge Philippe Gibert et marquée par la "remontada" du Colombien Nairo Quintana qui s'est emparé de la deuxième place.

    Le rêve continue de prendre de l'épaisseur pour le solide "Rogla", 29 ans, en bonne position pour conserver le maillot rouge jusqu'à dimanche dans les rues de Madrid et décrocher ainsi son premier "grand tour".

    Et ce même si l'inattendu Nairo Quintana a joué un drôle de numéro pour s'inviter sur le podium et réduire de 24 secondes l'écart que Roglic (Jumbo-Visma) détenait sur son premier poursuivant jeudi matin.

    Sixième à 7'43'' de Roglic avant l'étape, le lauréat de la Vuelta 2014 et du Giro en 2016 a grignoté du temps et figure donc désormais à la 2e place au général.

    L'issue de cette course de 219 kilomètres s'est jouée dès le quatrième, lors d'une échappée d'une quarantaine de coureurs qui a surpris le peloton, avec le Colombien de Movistar et le Néerlandais Wilco Kelderman (Sunweb) à la manœuvre.

    Le groupe d'éclaireurs à l'avant s'est ensuite réduit mais l'écart a pris de l'ampleur, portant "Kingtana" à plus de 6 minutes d'avance, le repositionnant sur le podium devant son coéquipier Alejandro Valverde et boutant Tadej Pogacar hors du podium (4e).

    "L'idée était d'affaiblir l'équipe du leader", a déclaré Quintana après l'étape, heureux de la stratégie employée.

    "Nairo est revenu dans la course" a salué son partenaire de Movistar Alejandro Valverde, troisième du général à 2:48 de Roglic, qui garde toutefois une avance confortable à quatre jours de la fin.

    "Je n'ai pas eu peur. J'ai su rester calme", a affirmé l'ancien sauteur à ski, qui a encore démontré sa solidité en limitant l'impact de la percée de Quintana.

    Le numéro du Colombien a presque éclipsé la performance Gilbert qui s'est offert mercredi, entre Aranda de Duero et Guadalajara, sa deuxième victoire d'étape.

    L'inusable coureur de la formation Deceunink-Quick Step (37 ans) s'est imposé au sprint devant l'Irlandais Sam Bennett (Bora) et son coéquipier Rémi Cavagna, six jours après avoir triomphé à Bilbao.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.