GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dépêche

    Tour de France: "Ca me fait rigoler", dit Alaphilippe, interrogé sur d'éventuelles suspicions

    Par AFP
    media Le Français Julian Alaphilippe lors de la 13e étape du Tour de France le 19 juillet 2019 AFP

    "Je suis là pour faire du vélo, le reste ça me fait rigoler", a réagi Julian Alaphilippe, interrogé vendredi sur les éventuelles suspicions qui pourraient survenir si le Français, vainqueur surprise du contre-la-montre de Pau, conservait dimanche soir après les Pyrénées le maillot jaune du Tour de France.

    "Je ne pense pas du tout à cela, je ne suis pas là pour répondre à ça", a répondu Alaphilippe, à qui une question sur le sujet a été posée vendredi, en toute fin de conférence de presse. "Je sais le travail que j'ai fait pour en arriver la, j'en suis le premier étonné".

    "Si cela crée de la suspicion, c'est comme ça. Quand on réussit, ça fait forcément parler, ça crée de la suspicion", a-t-il poursuivi. "Si j'étais lanterne rouge, il n'y en aurait pas. Cela crée des discours, mais moi je suis la pour faire du vélo et je prends du plaisir, le reste ça me fait rigoler".

    Le coureur de l'équipe Deceuninck a devancé Geraint Thomas, tenant du titre, de 14 secondes sur le chrono autour de Pau. Il devance le Gallois d'1 min 26 sec au classement général à la veille de la première arrivée en altitude, en haut du Tourmalet.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.