GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dépêche

    USA: un ex-cadre de la Fifa condamné à verser 79 millions de dollars

    Par AFP
    media Jack Warner, le 26 juin 2017 à Port-d'Espagne (Trinité-et-Tobago) AFP/Archives

    L'ancien vice-président de la Fifa Jack Warner a reçu jeudi l'ordre d'un juge fédéral américain de verser 79 millions de dollars d'indemnités dans le cadre d'une procédure civile.

    Le juge William Kuntz a statué par défaut car celui qui a également été patron de la confédération Concacaf --regroupant les fédérations d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes-- n'a pas contesté mardi les faits lui étant reprochés dans le cadre de poursuites lancées au civil en 2017.

    Il était accusé d'avoir détourné plusieurs millions de dollars de la fédération régionale, notamment en acceptant des pots-de-vin lors de la négociation de contrats de droits télévisés pour des événements de la Concacaf ou lors du vote au niveau de la Fifa pour l'attribution de la Coupe du monde de 2010 qui s'est déroulée en Afrique du Sud.

    La Concacaf entend viser les actifs de M. Warner pour récupérer cette somme, a indiqué un avocat.

    L'ancien dirigeant, aujourd'hui âgé de 76 ans, a été débarqué dès 2011 pour des soupçons de corruption et inculpé par la justice américaine en mai 2015. Il nie toutes les accusations à son encontre.

    Les Etats-Unis réclament son extradition de Trinité-et-Tobago, son pays d'origine où il vit depuis sa radiation à vie de la Fifa en 2015.

    Il est considéré comme un héros dans son pays, où il a été ministre et parlementaire.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.