Camarades africains

Le Béninois Achille Kanhonou, arrivé en Tchécoslovaquie en 1988 pour étudier la biologie. Bratislava, Slovaquie, 2016.

Camara Sayon, ingénieur en électroniques d'origine guinéenne avec son passeport slovaque. Bratislava, Slovaquie, 2016.

Martin Palou, d'origine tchadienne, arrivée en Tchécoslovaquie en 1986, pour faire ses études. Bratislava, Slovaquie, 2016.

Mamadou Bassadin, ingénieur et docteur en génie mécanique, est arrivé en 1982 en Tchécoslovaquie. Sa femme slovaque Silvia l’accompagne à la fête de l'Association des Béninois en Slovaquie. Bratislava, Slovaquie, 2016.

Yves Ogou à la gare de Košice. Les lieux ont beaucoup changé après son arrivée en 1988. Košice, Slovaquie, 2016.

Le kofola, boisson typique de l'ancienne Tchécoslovaquie, inventée en 1960 et qui a résisté à l’arrivée sur le marché de Coca-Cola et Pepsi après la guerre froide. Slovaquie, 2016.

Yves Ogou sur la «Námestie osloboditeľov», ou Place de la liberté, l'un des derniers sites où l’on trouve encore des symboles communistes dans le pays. Košice, Slovaquie, 2016.

Yves Ogou devant le mémorial de la bataille de la Deuxième Guerre mondiale à Dargov. Dargov, Slovaquie, 2016.

A l’entrée de l'Université de médecine de Košice. Slovaquie, 2016.

Yves Ogou retrouve l'université de médecine Košice où il a étudié à la fin des années 1980. Slovaquie, 2016.

La famille Ogou dans sa cuisine. Somotor, Slovaquie, 2016.

Chaque fois qu’Yves se rend au Bénin, il rapporte des dizaines de kilos de gari, une semoule de manioc introuvable en Slovaquie. Somotor, Slovaquie, 2016

La belle-mère d’Yves montre fièrement les photos de mariage de sa fille. Somotor, Slovaquie, 2016

Ce bâtiment, qui abritait un des rares magasins d’Etat à l’époque communiste, est maintenant un centre commercial. Košice, Slovaquie, 2016.

Printemps de Prague, en 1968, une rencontre a eu lieu entre Léonid Brejnev, le secrétaire général du parti communiste de l’Union soviétique, et le premier secrétaire du parti communiste, tchécoslovaque Alexander Dubček à l'Hôtel Úsvit. Čierna nad Tisou,

Pont aérien, au-dessus du chemin de fer dans le quartier Rača à Bratislava. Slovaquie, 2016.